Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 15:04

 

Les vallées qui perçent les pyrénées présentent énormement de variations ( altitude et nature de sol.)

maison pyrenees

277

Les basses vallées sont le royamme des petits champs alors que dans les alpages les grands espaces abritent énormément d'animaux.

Le droit de Baccade régi l'occupation des sites. Chaque éleveur paie par tête de bétail une certaine somme pour utiliser les alpages communaux.

251

patou

147

mouton race béarnaise basque.

247

le pottock

266

race bovine basco béarnaise.

En cette fin d'été les fleurs sont plutôt grillées. Certaines cependant résistent encore .

227eryngium  bourgatii

378

iris xiphoides

409

carline

374

colchiques

412

pavot des pyrénées.

les oiseaux fréquentent également cet espace pierreux .

207

venturon montagnard

209

rouge queue noir

383

bruant ortolan

386

traquet motteux

387

402

linotte mélodieuse

croquis venturons

croquis de venturons

oiseau 2

ortolan et linotte

 

Dans le fond de la vallée d'Ossau le train d'Artouste permet d'accéder sans trop de mal à près de 2000 m.

Hélas ,c'est noir de monde.

Cela mis à part la faune et la flore sont encore sympa malgré la fréquentation.

290

aillum montanum

291

swertia perennis

  310

??

322

346

Boloria pales

  Quelques tourbières agrémentent le paysage.

418

417

 

trèfle d'eau.

 

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 17:00

Et oui, les Cévennes ce pays mythique pour les naturalistes et autres passionés de nature et de paysages. J'ai enfin eu l'occasion de découvrir ce pays généreux avec les Naturalistes !

 

C'est le début d'une série sur les Cévennes, nous commencerons par la partie sud côté Gard avec son accent méditerranéen (c'est la limite entre la garrigue et les zones plus froides dès que l'on passe le Mont Aigoual en direction de la Lozère). La météo pluvieuse de juin m'a permis d'observer encore beaucoup d'insectes et autres bestioles que l'on côtoie rarement au nord de la Loire.

 

Taleyrac 

 

Voici Taleyrac et ses terrasses cultivées, appelées bancelles. Ici c'est l'AOC Oignons doux des Cévennes qui permet de maintenir ce paysage qui peu à peu se ferme !

D'un point de vue géologique nous sommes sur les roches métamorphiques (d'où la présence de granit sur les maisons), les chênes verts poussent en nombre sur les pentes. De grands bâtiments longs (Les Magnaneries) rappellent le passé de la culture du ver à soie (sériciculture). On a cultivé pendant longtemps les mûriers (plante hôte de la chenille), aujourd'hui ils sont le vestige de cette activité lointaine.

 

L'entomofaune est riche surtout pour les rhopalocères et les orthoptères :

 

Tylopsis lilifolia

 

Difficile à repérer dans la végétation, le Phanéroptère liliacé (Tylopsis lilifolia) reconnaissable à son pronotum ; ce phanéroptère est commun en méditerranée.

 

Sepiana sepium

 

Une autre ensifère, la Decticelle échassière (Sepiana sepium) avec ses immenses pattes postérieures qui lui permettent de se faufiler rapidement dans la végétation.

 

Coenonympha dorus

 

Un petit papillon de la famille des fadets, qui passe inaperçu dans la lande sèche mais en le regardant de plus près, on s'aperçoit que ses ailes sont de petits joyaux. C'est le Fadet des garrigues (Coenonympha dorus).

 

Notre Dame de la Rouvière

 

Voici la vue sur la vallée de Notre Dame de la Rouvière, ce petit village est le départ pour le col de l'Asclier où l'on a une vue imprenable sur les Cévennes !

 

Rocher de l'aigle

 

Le calme ne règne pas longtemps, dès que le soleil cogne et que le vent se calme, les Cigales commence leur concert lancinant.

 

Tettigetta argentata.

 

De nombreuses espèces sont présentes dans le sud, en voici une assez commune. La cigale de l'orne (Cicada orni), posée sur les troncs de chênes verts souvent invisible elle lance son kssss kssss kssss kssss...

 Tettigetta argentata

 

Un syrphe géant butine dans les lavandes, c'est la Milésie faux frelon (Milesia crabroniformis). Une espèce méridionale qui remonte petit à petit vers le nord !

 

Milesia crabroniformis 

Avec toute cette chaleur et des températures dépassant les 30°C à l'ombre, la nuit venue de nouveaux habitants hantent le paysage :

 

Eusorpius flavicaudis

 

Ce petit scorpion qui se cachait toute la journée dans les fissures sort à la rencontre de ses congénères ou part à la chasse aux insectes, c'est le Scorpion noir à pattes jaunes (Euscorpius flavicaudis).

 

Gryllomorpha dalmatina

 

Un autre habitant nocturne, c'est le Grillon des bastides (Gryllomorpha dalmatina). Un beau grillon de belle taille, ici une femelle.

 

Cerambyx cerdo

 

Et enfin un hôte des arbres sénescents, le grand Capricorne (Cerambyx cerdo) très commun, volant au crépuscule avec ses pattes pendantes.

 

Olivier, Adeline et Denis.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 11:37

 

Avant les photos, je dois noter  la route géologique transpyrénéenne.

Panneaux expliquant la nature des roches et la géologie observée dans le paysage.Très intéréssant.

www.routetranspyreneenne.com/home_f.php

 

Présentation des paysages.

135 Mallos de riglos, conglomérat provenant de la destruction de la chaîne pyrénéenne. Espace méditérrannen très sec et dernières hauteurs avant la plaine de 'Ebre.

095

Le lac de Triste. Entre les sierras se trouve des zones argileuses.

Comme les lieux arides, c'est le paradis des oiseaux du sud.

063

aqua guepier

Guêpier d'europe.

052

Milan royal

057

Percnoptère d'Egypte.

Et bien sûr les vautours fauves.

Les espagnols ont ouvert depuis peu un centre d'observation des rapaces à Mallos des Riglos.

( musée et observation de la colonie)

centro de interpretacion de aves ARCAZ

croquis jeunes vautours

Jeunes vautours au repos face à la falaise.falaise aux vautours Mallos

Les vallées environnantes présentes plus de calmes et un cortège de papillons méditérannéens.

020

Polyommatus hispana

( comme le P. Coridon mais en plus clair)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

025Hipparchia alcyone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

067hipparchia fidia

le chevron blanc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

068Hipparchia statilinus

Le faune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

aqua Mallos de riglos

117

aqua mallos de aguerro

122Pinata. Jeux pour les jeunes enfants .

Il faut avec l'aide d'un bâton et les yeux bandés casser des pots suspendus.

Jeu d'origine mexicaine.

 

015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Peut être une représentation de vautour sur la cathédrale de Jaca. XII s.

De magnifiques églises du XII s. jalonnent le chemin de Compostelle.


 

 

 

maison aragon

Les constructions en grès jaunâtre éclairent le paysage surtout planté de pins aux couleurs sombres.

François

 

 

 

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 18:00

Suite de notre virée Méditerranéenne (avec un peu de retard !),

 

Courte halte en Crau, avec quelques oiseaux, Faucon crécerellette, Pie-grièche méridionale, Oedicnème criard et choucas des tours"nepierres" (ils soulèvent les cailloux en faisant levier avec le bec pour becquetter les invertébrés !)

 

Camargue 1489

 

Quittant la Camargue pour le Var, nous arriverons de nuit accompagné par les chants du Hibou Petit Duc. Le réveil se poursuivra par une déambulation semi nocturne et finira par une course avec une meute de chiens !

 

IMG 363 V2

  Ophrys incubacea

 

Nous voici au paradis des orchidées, Ophrys incubeacea, Neotinea maculata, Sérapias neglecta, Orchis morio subsp picta, orchis provincialis...

 Camargue 1540

 

 Parfois des larves d'orthoptères jouent au équilibriste sur les labels des serapias,..

 

Camargue 1544

.Neotinea maculata

 

Orchis morio subsp. picta

 

IMG 150 V2

 

Un orthoptère sympathique, le Criquet printanier (Pyrgomorpha coniqua) avec son allure étrange ! Déjà adulte au mois d'avril, d'où son nom.

 

Pyrgomorpha conica

 

Sans oublier la reine des sauterelles, la Magicienne (Saga pedo) découverte au stade larvaire ! Impressionnante même petite, elle se déplace à la manière d'un phasme dans la végétation.

 

Sagapedo

 

 Parmi les insectes, il y a également l'Ascalaphe (Ascalaphus libelluloïdes), il s'arrête rarement pour prendre la pose !

 

Ascalaphus libelluloides

 

Côté flore n'oublions pas, la tulipe sauvage (Tulipa australis), l'Ophioglosse des Açores (Ophioglossum azoricum) et l'Isoète de Durieu (Isoetes duriaei) et les nombreux iris (Iris lutescens)

 

Tulipa sylvestris

 

 Ophioglossum azoricum

 

IMG 104 V2

 

 Voici un échantillon de ce bref passage dans le Var, suite du voyage à l'étang du Sacamandre.

 

Un petit coup de clairon pour terminer cet article !

 

Camargue 1604

 

Olivier, Marek, Willy et Fabien.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 08:46

 

 

Malgré les vacanciers, il est encore possible de trouver des lieux calmes dans la région de Guérande.marais salant

Période de sécheresse. Les paludiers profitent et les tas de sel fleurissent.

tas de sel

 

 

 

 

 

052

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

003

Panicaut maritime                                                                                                                       lavande de mer

 

 

043-copie-1

045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

salicorne

 

 

 

echasse

Echasse blanche très présente dans le marais salant malgré les activités paludières et touristiques.

Un petit tour sur la côte.

013

015

Mouettes rieuses et le ballet des sternes.061

064

Sterne pierregarin.

076

Sterne caugek.

plage piriac

Dans l'estuaire de la Villaine des zones plus calmes avec  de bonnes surprises comme ce groupe de barge à queue noire.barges

barge 2

Mais aussi une gorge bleue et un gros  paquet de cisticoles dans les roseaux.

gorge bleue

cisticole

paludier

Kenavo

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Littoral
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 11:19

grand mars 1

Papillon de taille moyenne fréquentant les boisements de feuillus à proximité des rivières, lacs,...on peut le confondre avec le Grand mars, mais celui-ci n'a pas d'ocelles rouges sur les ailes antérieures

Il est d'observation difficile car volant à la cîmes des arbres.

Les mâles en complèment de leurs régimes (nectar) viennent souvent prendre des sels minéraux sur des excréments ou des cadavres et récupères le mielas des pucerons 

Les femelles sont nectarivores.

 

 

 

563

562

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les mars changeant ont en fait la même couleur brune. La couleur bleu violette qui apparait est une couleur "mécanique" . Les écailles des ailes sont striées et diffractent la lumière du soleil. Suivant l'angle de vue la couleur varie.

Petit mars changeant( apatura ilia)

566

571

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 18:00

Petit article pour parler d'un rapace méconnu du grand public la Bondrée apivore (Pernis apivorus), cette grosse buse se nourrit d'hyménoptères comme les guêpes, les abeilles, les bourdons et les frelons.

 

bondrée 1

 

L'oeil est jaune,  repérable quand l'individu se pose, sinon en vol suivant les formes (ou phases) claire ou foncée chaque oiseau à une tache noire au poignet.

 

bondrée 2

 

Voilà un petit avant goût des vacances, un rapace qui est facilement observable pendant le mois de juillet (c'est le cas ici en Sarthe).

 

Olivier.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Ornithologie
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 13:07

aquarelle ferme

En ce début de mois de juillet, le petit séjour en Pologne comme chaque année.

A noter cette année la visite  de la réserve de Kuznik  à côté de la ville de  Pila.P1012425

Lacs et  tourbières en voie de comblement.

 

235

 

 

 

 

Ledum palustre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

203

209

Coenagrion pulchellum

 

Le parc national de la Warta sur le bord de l'Oder avait cette année un niveau d'eau assez élevé.

047

049

050

Le vol de grues venant se nourrir sur une prairie fauchée.

sympetrum flaveolum.061Cuivré de la verge d'or

 

070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours cette magnifique forêt avec la visite d'un grand mars changeant.

571

La visite de fermes a été également à l'ordre du jour. Peu de vache, elles sont en stabules.

chats

vache

aquarelle neige

La  ville de Gdansk est vraiment superbe.

gdansk

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Europe
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 18:27

 

Le parc naturel de Lonjsko Polje qui se situe le long de la Save, dans la circonscription Sisačko-moslavačka, est une très belle réserve ornithologique. Il s’étend sur une superficie de plus de cinquante mille hectares et constitue ainsi la plus grande zone marécageuse protégée de toute la vallée du Danube.

 

plan lonjsko polje

732-copie-1

Les nombreuses lagunes présentes abritent une trés grosse population de sonneurs à ventre jaune.

Les chants emplissent l'air.

 

743-copie-1

748-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

735

La diane.

 

Rousserole turdoïde.

747

aquarelle cigogne

727

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            maison de bois croquis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  La plaine est renommée pour ses cochons. D'ailleurs, entre les vaches courent de petits groupes de cochons noir et rose.cochon

715 loin de Zagreb et de ses bouchons.

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Amphibiens
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 07:00

Entomologie 1761

 

Petite balade entomo de printemps avec une série haute en couleur, ici un Citron (Gonepteryx rhamni) butianat un trèfle des prés.

 

Entomologie 1721

 

Un hétérocère discret, l'Ecaille striée (Spiris striata) qui vagabonde dans les pelouses sèches.

 

Entomologie 1836

 

Le Sylvain azuré (Limenitis reducta) profite du soleil pour se chauffer sur les feuilles de chênes.

 

Entomologie 2195

 

La Zygène du trèfle (Zygaena trifolii) savourant le nectar d'une centaurée.

 

Entomologie 1796

 

Une Turquoise, laquelle ?...

 

 

Entomologie 2258

 

Le roi des mégaphorbiaies, le fameux Cuivré des marais (Lycaena dispar).

 

Entomologie 1737

 

Un Clyte à déterminer, pour les amateurs !

 

Entomologie 1727

 

Un accouplement de Cantharide rustique (Cantharis rustica)  dans une prairie de fauche, il s'en passe des choses dans une prairie :-)

 

Entomologie 2009

 

Les redoutables prédateurs que sont les araignées crabes utilisent leur camouflage pour surprendre leur proie, ici sur un muscari à toupet.

 

Entomologie 1767

 

Des petites chenilles sur les  oenanthes fistuleuses déterminées comme Depressaria daucella, assez velue et voraces !

Entomologie 2260

 

Et pour finir une larve de Criquet mélodieux (Chortippus biguttulus) je présume.

 

Olivier

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article