Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:43

En descendant de la Pierre Saint Martin vers l'Espagne nous suivont la vallée de Roncal avant d'aborder les canyons navarrais.

aqua isaba

les canyons de Navarre sont vraiment des espaces isolés et à la nature sauvage.Haut lieu pour l'observation des vautours fauves.586

Le village de Roncal présente un centre d'interpretation de la nature vraiment super avec de nombreuses animations

3 D et des maquettes d'oiseaux. Vraiment super.

201

vautour fauve

246

Au début des années 70 le vautour fauve avait presque disparu de France.(moins de 50 couples) et moins de 1000 couples dans les Pyrénées espagnols.

Des mesures de protection ont été mis en place. Dépot de carcasses issues d'élevages industriels.

En 2006: 580 couples en France et 7000 en Espagne.

Suite aux fermetures des charniers français en 1997 et espagnol en 2005 les effectifs ont commencé à baisser.

Baisse de 10% à 30% du nombre de nicheurs et grosse baisse du succès de reproduction, erratisme des jeunes en France.

En 1993, les premières plaintes pour dommage sur animaux domestiques sont recueillies.

De 2000 à 2004 une dizaine de plaintes par an étaient notée.A partir de 2007 la liste augmente 133 plaintes en 2007.

Il faut cependant noter que seulement 30 dommages sur les 133 sont attribués au vautours.

Les études vétérinaires ont conclus.

1     Les vautours fauves peuvent s'attaquer à des animaux en situation  de faiblesse( mise bas;maladie,blessures)

2     Sur les bovins, les vautours viennent consommer le placenta . Leurs responsabilités dans le décés d'un animal est difficile à prouver.

3 Après décés de bovins, les expertises vétérinaires prouvent que les vautours ne sont pas responsable dans la majorité des cas.( 55% des cas des plaintes)

4  Sur les ovins, pas encore de preuves bien nettes.

Le devenir des vautours passent par une volonté politique.

En Espagne, depuis 2006 une quarantaine  de charniers ont été réouvert. Les bêtes déposées sont issues des élevage extensifs.

579

Paysage lunaire. Avant les Sierra extérieures des Pyrénées, le canal de Berdun et la ville de Jaca  présente une vaste dépression argileuse souvent remplie par des zones humides.

Pour finir un petit retour dans les pyrenées aragonaises .

Lieux de lumière et de couleurs.

aquarelle mallos de aguerro

Mallos de aguerro

aquarelle mallos de riglos

Mallos de riglos

aquarelle iris

Iris xyphoïdes

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 07:30

Un petit article pour parler du Criquet des landes ou communément appelé le Criquet migrateur (Locusta migratoria gallica). Ce grand voilier peut parcourir de grandes distances et lors de pullulations gagner de nouvelles zones géographiques. Les populations connues en Sarthe sont des reliquats qui se maintiennent tant que le milieu ne se dégrade pas trop.

Il colonise les habitats sableux plutôt secs, il a besoin de zones ouvertes et aussi plus fermées pour se mettre à l'abri en cas de danger

.Locusta-migratoria-gallica-O-Vannucci.JPG

 

Cet orthoptère est l'un des plus grand d'Europe avec le Criquet égyptien (cf article Camargue), il peut hiverner dans le sud de la France. On peut observer des individus jusqu'à la fin octobre.

 

Locusta migratoria gallica O Vannucci.

 

Leur taille varie entre 40 et 55 mm, on ne peut pas le confondre !

 

Olivier et François.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:40

157

Entre 1500 et 2500 m s'étend un plateau calcaire qui abrite des cavités parmi les plus profondes du monde.

1900 m de dénivelé par exemple sur le gouffre de la Pierre  Saint Martin.

carte pierre st martin

Sur les alpages entre les moutons et les vaches, sur le peu de végétation volent encore quelques papillons d'altitude.

166

moiré des fétuques.

172

moiré lustré?

Le karst est occupé par les pins noirs,seule espèce poussant sur ce sol aride.

170

157

Le vol des vautours fauves et les acrobaties des chocards.

163

165

En périphérie de ce grand massif calcaire de profonds ravins rejoignent le pays basque. 481

passerelle de Holzarte et gorge de la Kakouetta.516

Superbe gorges de la Kakouetta. Plein de monde en aoüt.

3 mètres de largeur au plus étroit.

Des résurgences sortent de la falaise sous forme de cascades où serpentent en dehors de grottes.527

526

Ces zones boisées sont le royaume des fougères et des mûrs végétaux. 520

Parfois dans un champs une heureuse surprise. Un grand nègre des bois.471

Où une rosalie alpine.

498

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 15:04

 

Les vallées qui perçent les pyrénées présentent énormement de variations ( altitude et nature de sol.)

maison pyrenees

277

Les basses vallées sont le royamme des petits champs alors que dans les alpages les grands espaces abritent énormément d'animaux.

Le droit de Baccade régi l'occupation des sites. Chaque éleveur paie par tête de bétail une certaine somme pour utiliser les alpages communaux.

251

patou

147

mouton race béarnaise basque.

247

le pottock

266

race bovine basco béarnaise.

En cette fin d'été les fleurs sont plutôt grillées. Certaines cependant résistent encore .

227eryngium  bourgatii

378

iris xiphoides

409

carline

374

colchiques

412

pavot des pyrénées.

les oiseaux fréquentent également cet espace pierreux .

207

venturon montagnard

209

rouge queue noir

383

bruant ortolan

386

traquet motteux

387

402

linotte mélodieuse

croquis venturons

croquis de venturons

oiseau 2

ortolan et linotte

 

Dans le fond de la vallée d'Ossau le train d'Artouste permet d'accéder sans trop de mal à près de 2000 m.

Hélas ,c'est noir de monde.

Cela mis à part la faune et la flore sont encore sympa malgré la fréquentation.

290

aillum montanum

291

swertia perennis

  310

??

322

346

Boloria pales

  Quelques tourbières agrémentent le paysage.

418

417

 

trèfle d'eau.

 

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 17:00

Et oui, les Cévennes ce pays mythique pour les naturalistes et autres passionés de nature et de paysages. J'ai enfin eu l'occasion de découvrir ce pays généreux avec les Naturalistes !

 

C'est le début d'une série sur les Cévennes, nous commencerons par la partie sud côté Gard avec son accent méditerranéen (c'est la limite entre la garrigue et les zones plus froides dès que l'on passe le Mont Aigoual en direction de la Lozère). La météo pluvieuse de juin m'a permis d'observer encore beaucoup d'insectes et autres bestioles que l'on côtoie rarement au nord de la Loire.

 

Taleyrac 

 

Voici Taleyrac et ses terrasses cultivées, appelées bancelles. Ici c'est l'AOC Oignons doux des Cévennes qui permet de maintenir ce paysage qui peu à peu se ferme !

D'un point de vue géologique nous sommes sur les roches métamorphiques (d'où la présence de granit sur les maisons), les chênes verts poussent en nombre sur les pentes. De grands bâtiments longs (Les Magnaneries) rappellent le passé de la culture du ver à soie (sériciculture). On a cultivé pendant longtemps les mûriers (plante hôte de la chenille), aujourd'hui ils sont le vestige de cette activité lointaine.

 

L'entomofaune est riche surtout pour les rhopalocères et les orthoptères :

 

Tylopsis lilifolia

 

Difficile à repérer dans la végétation, le Phanéroptère liliacé (Tylopsis lilifolia) reconnaissable à son pronotum ; ce phanéroptère est commun en méditerranée.

 

Sepiana sepium

 

Une autre ensifère, la Decticelle échassière (Sepiana sepium) avec ses immenses pattes postérieures qui lui permettent de se faufiler rapidement dans la végétation.

 

Coenonympha dorus

 

Un petit papillon de la famille des fadets, qui passe inaperçu dans la lande sèche mais en le regardant de plus près, on s'aperçoit que ses ailes sont de petits joyaux. C'est le Fadet des garrigues (Coenonympha dorus).

 

Notre Dame de la Rouvière

 

Voici la vue sur la vallée de Notre Dame de la Rouvière, ce petit village est le départ pour le col de l'Asclier où l'on a une vue imprenable sur les Cévennes !

 

Rocher de l'aigle

 

Le calme ne règne pas longtemps, dès que le soleil cogne et que le vent se calme, les Cigales commence leur concert lancinant.

 

Tettigetta argentata.

 

De nombreuses espèces sont présentes dans le sud, en voici une assez commune. La cigale de l'orne (Cicada orni), posée sur les troncs de chênes verts souvent invisible elle lance son kssss kssss kssss kssss...

 Tettigetta argentata

 

Un syrphe géant butine dans les lavandes, c'est la Milésie faux frelon (Milesia crabroniformis). Une espèce méridionale qui remonte petit à petit vers le nord !

 

Milesia crabroniformis 

Avec toute cette chaleur et des températures dépassant les 30°C à l'ombre, la nuit venue de nouveaux habitants hantent le paysage :

 

Eusorpius flavicaudis

 

Ce petit scorpion qui se cachait toute la journée dans les fissures sort à la rencontre de ses congénères ou part à la chasse aux insectes, c'est le Scorpion noir à pattes jaunes (Euscorpius flavicaudis).

 

Gryllomorpha dalmatina

 

Un autre habitant nocturne, c'est le Grillon des bastides (Gryllomorpha dalmatina). Un beau grillon de belle taille, ici une femelle.

 

Cerambyx cerdo

 

Et enfin un hôte des arbres sénescents, le grand Capricorne (Cerambyx cerdo) très commun, volant au crépuscule avec ses pattes pendantes.

 

Olivier, Adeline et Denis.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 11:37

 

Avant les photos, je dois noter  la route géologique transpyrénéenne.

Panneaux expliquant la nature des roches et la géologie observée dans le paysage.Très intéréssant.

www.routetranspyreneenne.com/home_f.php

 

Présentation des paysages.

135 Mallos de riglos, conglomérat provenant de la destruction de la chaîne pyrénéenne. Espace méditérrannen très sec et dernières hauteurs avant la plaine de 'Ebre.

095

Le lac de Triste. Entre les sierras se trouve des zones argileuses.

Comme les lieux arides, c'est le paradis des oiseaux du sud.

063

aqua guepier

Guêpier d'europe.

052

Milan royal

057

Percnoptère d'Egypte.

Et bien sûr les vautours fauves.

Les espagnols ont ouvert depuis peu un centre d'observation des rapaces à Mallos des Riglos.

( musée et observation de la colonie)

centro de interpretacion de aves ARCAZ

croquis jeunes vautours

Jeunes vautours au repos face à la falaise.falaise aux vautours Mallos

Les vallées environnantes présentes plus de calmes et un cortège de papillons méditérannéens.

020

Polyommatus hispana

( comme le P. Coridon mais en plus clair)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

025Hipparchia alcyone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

067hipparchia fidia

le chevron blanc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

068Hipparchia statilinus

Le faune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

aqua Mallos de riglos

117

aqua mallos de aguerro

122Pinata. Jeux pour les jeunes enfants .

Il faut avec l'aide d'un bâton et les yeux bandés casser des pots suspendus.

Jeu d'origine mexicaine.

 

015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Peut être une représentation de vautour sur la cathédrale de Jaca. XII s.

De magnifiques églises du XII s. jalonnent le chemin de Compostelle.


 

 

 

maison aragon

Les constructions en grès jaunâtre éclairent le paysage surtout planté de pins aux couleurs sombres.

François

 

 

 

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 18:00

Suite de notre virée Méditerranéenne (avec un peu de retard !),

 

Courte halte en Crau, avec quelques oiseaux, Faucon crécerellette, Pie-grièche méridionale, Oedicnème criard et choucas des tours"nepierres" (ils soulèvent les cailloux en faisant levier avec le bec pour becquetter les invertébrés !)

 

Camargue 1489

 

Quittant la Camargue pour le Var, nous arriverons de nuit accompagné par les chants du Hibou Petit Duc. Le réveil se poursuivra par une déambulation semi nocturne et finira par une course avec une meute de chiens !

 

IMG 363 V2

  Ophrys incubacea

 

Nous voici au paradis des orchidées, Ophrys incubeacea, Neotinea maculata, Sérapias neglecta, Orchis morio subsp picta, orchis provincialis...

 Camargue 1540

 

 Parfois des larves d'orthoptères jouent au équilibriste sur les labels des serapias,..

 

Camargue 1544

.Neotinea maculata

 

Orchis morio subsp. picta

 

IMG 150 V2

 

Un orthoptère sympathique, le Criquet printanier (Pyrgomorpha coniqua) avec son allure étrange ! Déjà adulte au mois d'avril, d'où son nom.

 

Pyrgomorpha conica

 

Sans oublier la reine des sauterelles, la Magicienne (Saga pedo) découverte au stade larvaire ! Impressionnante même petite, elle se déplace à la manière d'un phasme dans la végétation.

 

Sagapedo

 

 Parmi les insectes, il y a également l'Ascalaphe (Ascalaphus libelluloïdes), il s'arrête rarement pour prendre la pose !

 

Ascalaphus libelluloides

 

Côté flore n'oublions pas, la tulipe sauvage (Tulipa australis), l'Ophioglosse des Açores (Ophioglossum azoricum) et l'Isoète de Durieu (Isoetes duriaei) et les nombreux iris (Iris lutescens)

 

Tulipa sylvestris

 

 Ophioglossum azoricum

 

IMG 104 V2

 

 Voici un échantillon de ce bref passage dans le Var, suite du voyage à l'étang du Sacamandre.

 

Un petit coup de clairon pour terminer cet article !

 

Camargue 1604

 

Olivier, Marek, Willy et Fabien.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 08:46

 

 

Malgré les vacanciers, il est encore possible de trouver des lieux calmes dans la région de Guérande.marais salant

Période de sécheresse. Les paludiers profitent et les tas de sel fleurissent.

tas de sel

 

 

 

 

 

052

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

003

Panicaut maritime                                                                                                                       lavande de mer

 

 

043-copie-1

045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

salicorne

 

 

 

echasse

Echasse blanche très présente dans le marais salant malgré les activités paludières et touristiques.

Un petit tour sur la côte.

013

015

Mouettes rieuses et le ballet des sternes.061

064

Sterne pierregarin.

076

Sterne caugek.

plage piriac

Dans l'estuaire de la Villaine des zones plus calmes avec  de bonnes surprises comme ce groupe de barge à queue noire.barges

barge 2

Mais aussi une gorge bleue et un gros  paquet de cisticoles dans les roseaux.

gorge bleue

cisticole

paludier

Kenavo

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Littoral
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 11:19

grand mars 1

Papillon de taille moyenne fréquentant les boisements de feuillus à proximité des rivières, lacs,...on peut le confondre avec le Grand mars, mais celui-ci n'a pas d'ocelles rouges sur les ailes antérieures

Il est d'observation difficile car volant à la cîmes des arbres.

Les mâles en complèment de leurs régimes (nectar) viennent souvent prendre des sels minéraux sur des excréments ou des cadavres et récupères le mielas des pucerons 

Les femelles sont nectarivores.

 

 

 

563

562

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les mars changeant ont en fait la même couleur brune. La couleur bleu violette qui apparait est une couleur "mécanique" . Les écailles des ailes sont striées et diffractent la lumière du soleil. Suivant l'angle de vue la couleur varie.

Petit mars changeant( apatura ilia)

566

571

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Insectes
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 18:00

Petit article pour parler d'un rapace méconnu du grand public la Bondrée apivore (Pernis apivorus), cette grosse buse se nourrit d'hyménoptères comme les guêpes, les abeilles, les bourdons et les frelons.

 

bondrée 1

 

L'oeil est jaune,  repérable quand l'individu se pose, sinon en vol suivant les formes (ou phases) claire ou foncée chaque oiseau à une tache noire au poignet.

 

bondrée 2

 

Voilà un petit avant goût des vacances, un rapace qui est facilement observable pendant le mois de juillet (c'est le cas ici en Sarthe).

 

Olivier.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Ornithologie
commenter cet article