Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 13:23

Comme tous les ans , dans le sud Sarthe est organisé un comptage des chauves souris en hibernation.

Cette année, notre groupe à tiré le gros lot.

La champignonnière de Poncé sur Loir. Probablement la plus grande du département.

En fait c'est trois carrières qui sont reliées.

Résultats 2 groupes de 3 et c'est parti pour 7 à 8 h chacun.

Premier tronçon a quatre pattes dans la boue.

Premier tronçon a quatre pattes dans la boue.

Vers 13 h . Repas toujours dedans la cavité mais à proximité d'une cave de viticulteur.

Vers 13 h . Repas toujours dedans la cavité mais à proximité d'une cave de viticulteur.

Première sortie vers 17h30 mais nous allons donner un coup de main aux copains. Donc fin à 19h30

Première sortie vers 17h30 mais nous allons donner un coup de main aux copains. Donc fin à 19h30

Bon résultat plus de 150 petits rhinolophes. Une des plus importante concentration des Pays de Loire.

Le dimanche plus calme.

Une champignonnière et quelques petites caves.

Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe
Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe
Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe

Aurélia-Morgane-Johannic-Romain-Raphaël et François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 21:55

Premier week-end de février en Normandie.

Sous la pluie, Sébastien et Emilie nous accueillent pour une découverte des cavités autour d'Etretat.

Dans la craie ,les caves sont surtout des carrières de petite taille situées le long des valeuses en milieu boisé. 

Les trous normands
Les trous normands

Les fronts de taille font ressortir des lits de silex.

Les trous normands
Les trous normands
Les trous normands

Peu de bêtes surtout des petits rhinolophes. Nous sommes sur une population isolée de ces chauve souris au nord ouest de la France.

Des petits murins forestiers se cachent également dans les fissures;

Grande carrière près d'Yport. Cavité à faire avant les débordements culinaires de Noël.

Grande carrière près d'Yport. Cavité à faire avant les débordements culinaires de Noël.

Au milieu de la carrière un puit sert de terrain de jeu aux pompiers locaux.

Toutes ces caves sont sous protection NATURA 2000. avec parfois la protection de grilles si le lieu est fréquenté.

Toutes ces caves sont sous protection NATURA 2000. avec parfois la protection de grilles si le lieu est fréquenté.

Les trous normands
Les trous normands

Emilie-Mathieu- Sébastien et François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:24

Ce samedi, le redoux arrive et c'est la journée de comptage dans le baugeois.

La première champignonnière est assez grande et abrite une population de murin à oreilles échancrés importante.

Entrée. C'est parti pour 2h.

Entrée. C'est parti pour 2h.

Même effectif que l'année dernière.

Même effectif que l'année dernière.

Cette carrière utilisée jusqu'en 1896 a été utilisée comme champignonnière jusqu'en 1964.

Cette carrière utilisée jusqu'en 1896 a été utilisée comme champignonnière jusqu'en 1964.

Fin janvier comptage en Maine et Loire.

La seconde cavité est un ancien habitat troglodytique avec la carrière d'extraction.

 

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Anciennes caves en forêt. Accès difficile mais lieu de repos des espèces forestières.Cette année, surprise une belle sérotine.

Anciennes caves en forêt. Accès difficile mais lieu de repos des espèces forestières.Cette année, surprise une belle sérotine.

Les inscriptions sont très nombreuses dans les caves.

Ici, sans doute des inscriptions datant de la dernière guerre mondiale?

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Fin janvier comptage en Maine et Loire.

La dernière cavité est une  carrière assez haute de plafond.

Là aussi les nombres de chiroptères sont stables.

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Tableau de comptage des blocs extraits de la carrière.

Tableau de comptage des blocs extraits de la carrière.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 12:02

Mercredi 11 le temps est au redoux.

Visite dans les galeries d'une ancienne mines dans l'ouest de la Sarthe.

Peu d'animaux forestiers dans les fissures de l'entrée.

Par contre reste des moyens d'éclairage. ( bougie)

Les chauves souris en janvier suite.

Le samedi 13 le froid est de retour.

Les animaux arboricoles sont de nouveaux dans les cavités. ( pipistrelles-barbastelles entre autre)

Sarcé. ( murin à  moustache)

Sarcé. ( murin à moustache)

caves abandonnées. Luché Pringé. ( murin à moustache)

caves abandonnées. Luché Pringé. ( murin à moustache)

Même de petites caves peuvent abriter quelques chauves-souris.

Même de petites caves peuvent abriter quelques chauves-souris.

Inscription dans une carrière qui servit à la construction d'un château voisin. ( Aubigné Racan)

Inscription dans une carrière qui servit à la construction d'un château voisin. ( Aubigné Racan)

Grand murin et un des papillons courant l'hiver en hibernation sous terre.(Triphosa dibitata: l'incertaine)

Grand murin et un des papillons courant l'hiver en hibernation sous terre.(Triphosa dibitata: l'incertaine)

Verneil le Chétif.Le tuffeau est plus solide les caves bien que abandonnées sont en meilleur état. Murin à moustache.

Verneil le Chétif.Le tuffeau est plus solide les caves bien que abandonnées sont en meilleur état. Murin à moustache.

Beaumont Pied de Boeuf. A flanc de coteau un renard à ouvert un accès à une nouvelle cavité.Murin à moustache et murin de Natterer.

Beaumont Pied de Boeuf. A flanc de coteau un renard à ouvert un accès à une nouvelle cavité.Murin à moustache et murin de Natterer.

Flée. Cette ancienne carrière exploitée depuis au moins le 17 siècle est maintenant le lieu de repos des chauves souris. Grand murin et petit rhinolophe.

Flée. Cette ancienne carrière exploitée depuis au moins le 17 siècle est maintenant le lieu de repos des chauves souris. Grand murin et petit rhinolophe.

Inscription du 17 s.

Inscription du 17 s.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 21:07

Le temps est plus doux. Les 2 sites du jour n'ont pas été très riche en bêtes.

 

Chauve souris le 8 janvier

Une cave derrière une usine. Depuis 4 ans un murin de Bechstein vient y passer l'hiver. Cette année il a changé de place et se retrouve dans une fissure.

Chauve souris le 8 janvier

Série de petites caves très ouvertes. Les chiroptères peu frileux sont présents.

Barbastelle et ses oreilles collées et quelques pipistrelles.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 18:21

Comme tous les ans le mois de janvier est le début des comptages  des chauve-souris en hibernation.

Une cachette en forêt; idéal pour les chiroptères forestiers.

Une cachette en forêt; idéal pour les chiroptères forestiers.

De petits troglodytes le long du Loir. Un grand murin est enfoncé dans une fissure. Il fait froid en ce début de mois.

De petits troglodytes le long du Loir. Un grand murin est enfoncé dans une fissure. Il fait froid en ce début de mois.

De petits caves en bordure d'une forêt de château.

De petits caves en bordure d'une forêt de château.

Dans un amphithéâtre autour de maisons.  parmi des papillons ( ici la découpure) un murin à moustache se repose.

Dans un amphithéâtre autour de maisons. parmi des papillons ( ici la découpure) un murin à moustache se repose.

Parfois d'agréables surprise comme ces 5 grands murins endormis dans une cave sous une maison.

Parfois d'agréables surprise comme ces 5 grands murins endormis dans une cave sous une maison.

Dans cette ancienne carrière des chiroptères plus frileux se sont réfugiés. Les rhinolophes et les murins à oreilles échancrées.

Dans cette ancienne carrière des chiroptères plus frileux se sont réfugiés. Les rhinolophes et les murins à oreilles échancrées.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 20:16

Le ciel est noir, la nuit tombe vite en cette saison.

Par contre les lumières même peu intenses sont toujours belles.

Yport

Yport

Veule les Roses

Veule les Roses

Les reposoirs à goélands sur la côte.

Goélands marins,argentés et bruns.

Goélands marins,argentés et bruns.

Pipit Farlouse et maritime au pied du cap Fagnet.( croquis de terrain)

Pipit Farlouse et maritime au pied du cap Fagnet.( croquis de terrain)

Dans les goémons du cap rouge gorge; troglodyte se nourrissent.(croquis de terrain)

Dans les goémons du cap rouge gorge; troglodyte se nourrissent.(croquis de terrain)

Yport (croquis de terrain)

Yport (croquis de terrain)

Dans le sable de l'estran ,des résurgences d'eau douce brassent le sable.

Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
La plage de Veule les roses.

La plage de Veule les roses.

Falaise Veule les Roses

Falaise Veule les Roses

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 15:05
Lacs de Bellefontaine, Olivier Vannucci

Lacs de Bellefontaine, Olivier Vannucci

L'été 2016 est synonyme de relief, notre première destination est le Haut-Jura dans le secteur de Prémanon. En juillet, on a l'impression de revivre un second printemps avec une multitudes de fleurs et de papillons.

Les températures restent fraîches, mais les ambiances sont magiques !

Prairie de la Rixouse, Olivier Vannucci

Prairie de la Rixouse, Olivier Vannucci

Cuivré écarlate, Olivier Vannucci

Cuivré écarlate, Olivier Vannucci

Cuivré écarlate, Olivier Vannucci

Cuivré écarlate, Olivier Vannucci

Feuille d'or, Olivier Vannucci

Feuille d'or, Olivier Vannucci

Carilie virginale, Olivier Vannucci

Carilie virginale, Olivier Vannucci

Obérée cellée, Olivier Vannucci

Obérée cellée, Olivier Vannucci

Pachyte à quatre tâches, Olivier Vannucci

Pachyte à quatre tâches, Olivier Vannucci

Mélitée noirâtre, Olivier Vannucci

Mélitée noirâtre, Olivier Vannucci

Lac des Rousses, Olivier Vannucci

Lac des Rousses, Olivier Vannucci

Barbitiste ventru, Olivier Vannucci

Barbitiste ventru, Olivier Vannucci

Criquet verdelet, Olivier Vannucci

Criquet verdelet, Olivier Vannucci

Criquet palustre, Olivier Vannucci

Criquet palustre, Olivier Vannucci

Miramelle alpine, accouplement, Olivier Vannucci

Miramelle alpine, accouplement, Olivier Vannucci

Fadet des tourbières, Olivier Vannucci

Fadet des tourbières, Olivier Vannucci

Femelle de Lézard vivipare, Olivier Vannucci

Femelle de Lézard vivipare, Olivier Vannucci

Trèfle d'eau, Olivier Vannucci

Trèfle d'eau, Olivier Vannucci

Azuré des paluds, Olivier Vannucci

Azuré des paluds, Olivier Vannucci

Réserve Naturelle Nationale Haute Chaîne du Jura, Olivier Vannucci

Réserve Naturelle Nationale Haute Chaîne du Jura, Olivier Vannucci

Nigritelle d'Autriche, Olivier Vannucci

Nigritelle d'Autriche, Olivier Vannucci

Swertie vivace, Olivier Vannucci

Swertie vivace, Olivier Vannucci

Le Nacré de la Canneberge, Olivier Vannucci

Le Nacré de la Canneberge, Olivier Vannucci

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 14:04
Plaine orientale

Plaine orientale

Milan royal
Milan royal

Pour le troisième voyage sur l'île de beauté, nous décidons de parcourir de nouvelles régions, au programme : la plaine orientale, le Cap Corse et le désert des Agriates.

Busard des roseaux

Busard des roseaux

Faucon Kobez

Faucon Kobez

Etang d'Urbino
Etang d'Urbino

La première semaine était particulièrement mitigée au niveau météo, mais cela nous a permis de voir de nombreux oiseaux migrateurs sur la commune de Linguizetta.

Criquet cylindrique
Criquet cylindrique

Sur la côte orientale, il y a de nombreux étangs saumâtres et lagunes. La plus connue est celle de Biguglia avec sa réserve naturelle. Nous nous sommes rendus à Urbino, c'est un site magnifique et pas trop fréquenté.

Dans les roselières, un étrange criquet joue à cache-cache, c'est le Criquet cylindrique !

Grenouille de Berger
Grenouille de Berger

La Grenouille de Berger s'est laissée admirer quelques minutes avant de plonger !

Portrait de Crapaud vert
Portrait de Crapaud vert

Côté amphibiens, les Crapauds verts étaient à la fête tous les soirs avec les petites pluies et la fraîcheur de la nuit.

Crapaud vert suivant la piste des fourmis

Crapaud vert suivant la piste des fourmis

Cap Corse
Cap Corse

Côté Cap Corse, les paysages sont à couper le souffle ! Les roches se mélangent entre-elles offrant une palette de texture et de couleur hors du commun. Un petit détour à la plage de Nonza, nous aura permis de gratouiller dans les galets pour découvrir une variété incroyable de couleur émeraude.

Plage de Nonza

Plage de Nonza

Coquelicots à Nonza

Coquelicots à Nonza

Site d'Ostriconi

Site d'Ostriconi

Dunes d'Ostriconi
Dunes d'Ostriconi

La plus grande surprise cette année, reste la découverte du site d'Ostriconi.

Ostriconi

Ostriconi

La Balagne

La Balagne

Pie-grièche à tête rousse
Pie-grièche à tête rousse

Un petit détour dans le désert des Agriates.

Pie-grièche écorcheur et mouche !

Pie-grièche écorcheur et mouche !

Fadet tyrrhénien

Fadet tyrrhénien

Serapias cordigera

Serapias cordigera

Couleuvre à collier de Corse

Couleuvre à collier de Corse

vallée d'Asco
vallée d'Asco

Pour finir, nous avons fait une petite escapade en vallée d'Asco. Petite randonnée où nous croiserons une femelle et un jeu de Mouflon corse.

Mouflons corses

Mouflons corses

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 21:09
Juvénile se nourrissant avec un adulte sur des citronniers
Juvénile se nourrissant avec un adulte sur des citronniers

Pour faire suite aux premiers articles concernant notre séjour à Fuerteventura, voici un zoom sur quelques oiseaux observés durant la première semaine de février.

Commençons par un zoom sur la Mésange bleu de Téneriffe. Nous avons eu l'occasion d'observer un juvénile et un adulte dans une plantation d'agrumes et dans des oueds à palmiers.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

Belle observation à moins d'un mètre, le contraste de la tête avec le reste du corps est flagrant. Le bec semble plus proéminent et sur cet individu il y a une légère barre alaire.

Faucon crécerelle à Bétancuria
Faucon crécerelle à Bétancuria

Nous continuons avec les rapaces, une espèce couramment observée est le Faucon crécerelle. Un mâle se toilettera pendant de longues minutes à Bétencuria.

Buse survolant un champ de lave à La Oliva
Buse survolant un champ de lave à La Oliva

Plus rare et assez localisée, la Buse variable des Canaries s'observera ponctuellement à la Oliva et autour de Bétancuria.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

Le seul vautour fréquentant l'archipel est le Percnoptère d'Egypte. Nous avons eu la chance de trouver un dortoir de 3 adultes à proximité de la vallée de la Fimbapaire (au niveau d'un futur tracé d'autoroute !!!!).

Une rencontre inattendue avec le Faucon de Barbarie !
Une rencontre inattendue avec le Faucon de Barbarie !

Et pour finir, cette magnifique rencontre à proximité de la retenue d'eau de Los Molinos de deux individus de Faucon de Barbarie.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

Un des rares corvidés de l'île, le seul d'ailleurs, le Grand corbeau des Canaries (plus petit que son cousin européen).

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

Avec la Fauvette mélanocéphale et quelques Fauvettes à tête noire hivernantes, la Fauvette à lunettes semble localiser à quelques secteurs riches en végétation arbustive. Nous avons observé un couple nourrir sa progéniture.

Une espèce endémique peu farouche !
Une espèce endémique peu farouche !

Parmi les espèces incontournables, nous pouvons également cité le Tarier des Canaries observé à quatre reprise furtivement, puis par chance, dans un secteur de ravin un individu immature s'est approché à quelques mètres.

Courvites isabelles en plaine de Tindaya
Courvites isabelles en plaine de Tindaya

De retour à Tindaya, pour essayer de voir les Outardes houbara, nous avons croisé une famille de Courvite isabelle. Voici quelques images de cette furtive rencontre !

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
Alouette pispolette au petit matin
Alouette pispolette au petit matin

Dans la plaine des alouettes s'égosillent, il s'agit de l'Alouette pispolette présente en grand nombre dans ces décors désertiques.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

Non loin de là, des Perdrix gambra se faufilent parmi la rocaille.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura

L'oiseau le plus commun restera la Pie-grièche méridionale avec de nombreuses observations contactée sur la majorité des sites prospectés.

Une tourterelle africaine
Une tourterelle africaine

Des espèces africaines se sont peu à peu acclimatées sur Fuerteventura, c'est notamment le cas de la Tourterelle maillée, observée ici et là mais jamais en abondance contrairement à la Tourterelle turque.

Bain de soleil pour la Huppe fasciée
Bain de soleil pour la Huppe fasciée

Enfin quelques beaux moments avec l'observation de cette Huppe fasciée et de ce Rouge-queue à front blanc.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
La surprise du voyage !
La surprise du voyage !

Et enfin le bonus fut l'observation d'une espèce chère aux ornithologues amateurs de migration automnale sur les îles bretonnes : le Pouillot à grands sourcils. Deux individus différents seront observés au cours de notre séjour, un dans le parc autour de l'église de Antigua et l'autre dans les jardins luxuriants de Pajara.

Quelques oiseaux observés en janvier 2016 sur l'île de Fuerteventura
Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article