Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 17:03
Survol des Alpes avant la descente vers Ajaccio.
Survol des Alpes avant la descente vers Ajaccio.

Voici un retour en image d'un séjour organisé dans le cadre d'un voyage d'études pour des BTS GPN que j'accompagnai à l'occasion d'un partenariat de formation.

Nous étions logés à la Casa di natura à Vizzavone au coeur du PNR de Corse. Ce secteur abrite notamment quelques amphibiens endémiques et l'une des plus belles forêts de Pin Laricio.

Pour commencer, une petite virée nocturne nous a permis d'observer les espèces suivantes :

Discoglosse corse femelle dans un torrent.

Discoglosse corse femelle dans un torrent.

Salamandre de corse.
Salamandre de corse.

En forêt domaniale de Vizzavone, la Salamandre corse (Salamandra corsica) est facilement observable au printemps lors des soirées douce et humides.

Lathrée écailleuse (Lathraea squamaria).
Lathrée écailleuse (Lathraea squamaria).

Cette plante parasite est considérée comme rare sur l'île, sur le continent on rencontre une autre espèce qui se "fixe" sur les racines de peupliers : la Lathrée clandestine.

Point de vue de la cascade des Anglais.

Point de vue de la cascade des Anglais.

Discoglosse corse
Discoglosse corse

En journée sur le même secteur notamment du côté de la cascade des Anglais, nous avons rencontré le Discoglosse corse (Discoglossus montalentii), le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) et le Dolichopode de Venaco (Dolichopoda cyrnensis) !

Zoom sur le museau !
Zoom sur le museau !

Ce petit crapaud des eaux vives s'observe en avril mai, les deux espèces de discoglosses sont difficiles à différencier. Voir ce lien à la page 11 : http://www.cen-corse.org/travaux/114.pdf

Cincle plongeur.
Cincle plongeur.

Le Cincle plongeur est commun dans la montagne corse.

Dolichopode dans les ruines du château de Vizzavone.
Dolichopode dans les ruines du château de Vizzavone.

Pour finir, pour les adeptes d'Orthoptères, voici le Dolichopode de Venaco, une sauterelle cavernicole. Elle est aussi surnommée grillon fou localement car lorsqu'elle saute, on dirait un ressort qui part dans tous les sens !

Olivier Vannucci.

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 17:55

En ce mois d'avril, une semaine au pays Basque.

Avec surprise je découvre une zone naturelle aménagée en pleine agglomération entre Irun et Hondarribia.

Entre en voie ferrée et un aérodrome :le Plaiaundi.

L'estuaire de la Bidassoa est parsemé de marais salés ( Txingudi). En fait c'est tout la vallée qui est en zone naturelle avec les marais de Jaitzubia.

Estuaire de la Bidassoa.

Estuaire de la Bidassoa.

Réhabilitation en 1998, d'un ancien marais très dégradé de 24 ha .

Les marais voisins de Jaitzubia furent aménagés en 2004.

Maintient de petites roselières et de prairies humides en bordure de chemin.

Maintient de petites roselières et de prairies humides en bordure de chemin.

Les chemins sont isolés des plans d'eau par une végétation dense.

Les chemins sont isolés des plans d'eau par une végétation dense.

Différents types d'observatoires ont été aménagés sur ce parcours qui ne fait que quelques kilomètres de long.

2 Grands observatoires . Accessible que sur demande à l'entrée ( accueil)

2 Grands observatoires . Accessible que sur demande à l'entrée ( accueil)

5 Petits observatoires ouverts

5 Petits observatoires ouverts

observatoire "minimum" surtout sur l'estran.

observatoire "minimum" surtout sur l'estran.

Deux pièces d'eau saumâtre en relation avec la mer.

Txoritegi. Sur la lagune San Lorenzo, une île centrale est occupée par des moutons.
Txoritegi. Sur la lagune San Lorenzo, une île centrale est occupée par des moutons.

Txoritegi. Sur la lagune San Lorenzo, une île centrale est occupée par des moutons.

Le chemin suit pendant un certain temps la Bidassoa et l'estuaire et ses marées.

Txingudi
Txingudi
Txingudi

Deux étangs eaux douces ont été créé pour attirer d'autres espèces d'oiseaux.

Nombreux couples de canards( chipeaux)

Nombreux couples de canards( chipeaux)

reproduction de foulques.
reproduction de foulques.

reproduction de foulques.

Sur l'étang : zone de roselières.

Sur l'étang : zone de roselières.

Des aménagements sur les étangs.

reposoir pour tortues.

reposoir pour tortues.

Deux caméras. Une sur une zone saumâtre et une autre sur étang eau douce. Elles sont reliées au centre d'accueil qui est à proximité.

Deux caméras. Une sur une zone saumâtre et une autre sur étang eau douce. Elles sont reliées au centre d'accueil qui est à proximité.

Deux hérons bihoreaux sur les eaux douces.
Deux hérons bihoreaux sur les eaux douces.

Deux hérons bihoreaux sur les eaux douces.

Sur le petit étang d'eau douce a été aménagé des hauts fonds et îles ( reproduction de canards). Un mur à hirondelle des rivages (en dur) a été construit.

Il faut noter la présence de très nombreux panneaux explicatifs tout le long du cheminement.

Txingudi
Txingudi

A l'entrée du site une maison de la nature accueil le public.

- expositions ( actuellement sur les cétacés)

-maquettes de la zone et de l'estran.

- panneaux explicatifs.

- une salle d'accueil du public avec baies vitrées sur la lagune.

Txingudi
Txingudi
Txingudi

Le centre d'accueil propose des guides sur les oiseaux ,la flore et les différents milieux (gratuitement)

Txingudi
Txingudi

Une revue gratuite est également éditée

Txingudi

Un site internet.

Centro de interpretación Ekoetxea - Txingudi - Medio ...

www.ingurumena.ejgv.euskadi.eus/.../txingudi/.../eko...

Françoi

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 16:33
Plaine de Crau au printemps.
Plaine de Crau au printemps.

Ce milieu unique en France reste un des derniers sites où l'on peut observer certaines espèces d'oiseaux comme le Ganga cata ou l'Alouette calandre.

Voici quelques images de deux journées d'observation de 6h du matin à 19h en soirée.

Rollier d'Europe.
Rollier d'Europe.

De bon matin, il faut regarder sur les fils électriques car le Rollier se pose souvent pour guetter ses proies à l'affût.

Oedicnème criard.
Oedicnème criard.

Un peu plus loin dans la partie est de la Crau (à proximité du terrain militaire), c'est le repaire des oiseaux de plaine ! Œdicnème criard et perdrix rouge s'égosillent à tout va.

La plaine de Crau, mai 2014.

La Perdrix rouge court se mettre à l'abri des fourrés de chêne vert.

Outardes canepetières, poursuite de mâles.
Outardes canepetières, poursuite de mâles.

La cane qui pète est repérée ! Les mâles qui paradent se poursuivent pour défendre leur territoire.

La plaine de Crau, mai 2014.

L'Outarde canepetière est difficile à observer, camouflée dans les hautes herbes, seul son chant crépitant permet sa détection.

Groupe de gangas catas
Groupe de gangas catas

Bon, l'oiseau mythique que je recherche est difficile à observer, je suis venu pour essayer de le voir... Le Ganga cata se mérite ! Quand soudain, j'entends au-dessus de moi des cris inconnus pour mon oreille ligérienne. Un groupe de 8 individus me survole à plusieurs reprise en se rapprochant peu à peu, quel spectacle !!!

La plaine de Crau, mai 2014.

Voici le groupe qui se rapproche...

La plaine de Crau, mai 2014.

Encore un peu plus près !

Pipit rousseline.
Pipit rousseline.

Sur les clôtures quelques passereaux stationnent, certains chantent, d'autres surveillent leur nid comme le Pipit rousseline et quelques uns ne font que passer ! C'est le cas du Tarier des prés.

Tarier des prés mâle.
Tarier des prés mâle.

Pas farouche ce tarier !

Huppe fasciée, sentinelle de la réserve !
Huppe fasciée, sentinelle de la réserve !

Autour d'une borne de la Réserve Naturelle Nationale de la Plaine de Crau, une Huppe fasciée s'affaire puis se pose en me regardant.

La plaine de Crau, mai 2014.

Depuis la voiture, elle se rapproche d'une pierre et me fixe à nouveau. Quel oiseau magnifique surtout observé d'aussi près.

Buse variable.
Buse variable.

Pour finir, une buse me survole en poussant son cri, c'est l'heure du départ !

Olivier Vannucci.

Partager cet article

Published by Naturalistes - dans Ornithologie
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 17:20
Sternes caugek regroupées sur la Baisse des 500 francs.
Sternes caugek regroupées sur la Baisse des 500 francs.

Après de nombreux mois sans alimenter le blog en article, je reprends la plume pour continuer à illustrer le voyage en Camargue de mai 2014. Voici un article qui concerne particulièrement les limicoles.

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

Un laridé peu commun en France se rencontre particulièrement sur ce secteur de Camargue, il s'agit du Goéland railleur. De la silhouette d'une Mouette rieuse en plumage hivernal, il en diffère par la couleur de son iris clair.

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

Un autre individu se nourrissant avec les bécasseaux cocorlis.

Troupe de bécasseaux cocorlis.
Troupe de bécasseaux cocorlis.

Petit tour sur la Baisse des 500 francs à Arles. Au mois de mai, c'est l'idéal pour pouvoir observer les bécasseaux en plumage nuptial. On commence avec un arrêt minute en voiture pour admirer un groupe de Bécasseau cocorli.

Repos et toilettes.
Repos et toilettes.

Ces bécasseaux haut sur pattes restent une des espèces de limicoles les plus colorées en période nuptiale.

Grand Gravelot.
Grand Gravelot.

En continuant depuis la voiture, un petit arrêt s'impose sur la Baisse de Quenin, dernière lagune avant la mer Méditerranée à l'ouest de la route. Et là c'est une foultitude d'espèces qui se nourrissent à quelques mètres de l'objectif !

Tout d'abord un Grand Gravelot un peu isolé, puis en me rapprochant j'observe un vrai spectacle et je ne m'attendais pas à voir la surprise de la journée !!!

Bécasseau minute.
Bécasseau minute.

A suivre sans bouger, c'est un vrai défilé :

- Bécasseau minute

- Bécasseau sanderling

et le meilleur pour la fin, une coche pour moi le Bécasseau falcinelle.

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

Le Bécasseau sanderling n'est pas très loin !

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

Et voilà la star du jour, le Bécasseau falcinelle !

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

De profil !

Les limicoles et compagnie sur les baisses des 500 francs et de Quenin

Et de face !

Le prochain article nous emmènera en plaine de Crau, bonnes observations hivernales !

Olivier Vannucci et Adeline Charré

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 20:17

Comme tous les ans, la saison des chauves-souris commence.

Les premiers jours de janvier sont très doux. Chose bizarre, il y a quand même pas mal de bestioles en hibernation.

encre Pipistrelle. Souvent dans les entrées de caves car elle n'est pas frileuse.

encre Pipistrelle. Souvent dans les entrées de caves car elle n'est pas frileuse.

Croquis de terrain.

Caves avec pas mal de murins de Bechstein. Encore un forestier pas frileux.
Caves avec pas mal de murins de Bechstein. Encore un forestier pas frileux.

Caves avec pas mal de murins de Bechstein. Encore un forestier pas frileux.

Beaucoup de caves sont abandonnées. Des espèces peu frileuses y trouvent un endroit tranquille en périodes de froid.

Beaucoup de caves sont abandonnées. Des espèces peu frileuses y trouvent un endroit tranquille en périodes de froid.

Encre de Barbastelle.

Encre de Barbastelle.

Bernay. Il ne reste rien des grandes carrières d'où on retirait des pierres pour construire les bâtiments du Mans.

Bernay. Il ne reste rien des grandes carrières d'où on retirait des pierres pour construire les bâtiments du Mans.

Le murin à moustache quand il n'est pas en fissure peu présenter des traces de condensation sur son pelage. Cela lui sert d'isolant.

Le murin à moustache quand il n'est pas en fissure peu présenter des traces de condensation sur son pelage. Cela lui sert d'isolant.

François

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 19:14

Construit au début du XIV s.le village est devenu un lieu touristique.

Village forteresse de Naganeupseong

Village forteresse de Naganeupseong

Nephila clavata.

Petite néphile qui a souvent sa toile encombrée de débris.

Femelle: 17 à 25 mm. Mäle: 7 à1 0 mm.

La femelle présente un abdomen avec des tâches rouges.

La toile de la femelle peu faire 1 m. de large.

La néphile dans ta chambre.
La néphile dans ta chambre.
Forêt humide sur le flanc du mont Yudelsan ( Mokpo)

Forêt humide sur le flanc du mont Yudelsan ( Mokpo)

Papillon gond . Village de Hanok ( cela n'est pas une contrepétrie)

Papillon gond . Village de Hanok ( cela n'est pas une contrepétrie)

Maëlis -François

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 21:03

Temple bouddhique édifié du 9 siècle au 15 siècle.

Il abrite 80000 tablettes de bois du 13 s.où sont inscrits les canons du bouddhisme.

Lever de soleil.
Lever de soleil.

Lever de soleil.

Erable

Erable

Rouge queue aurore.
Rouge queue aurore.

Rouge queue aurore.

Le rouge queue aurore est une espèce courante de l'est de l'Asie.

Il hiberne en Corée au Japon et au sud de la Chine.

Peut-être Phaneroptera  nigroantennata
Peut-être Phaneroptera  nigroantennata

Peut-être Phaneroptera nigroantennata

Maëlis-François

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 18:16

La baie de Suncheon est une baie peu profonde classée en réserve naturelle.

Des vasières et des champs de roseaux se partagent le paysage.

L'ami Riz Corée

Cette zone attire de nombreux oiseaux migrateurs.

Vol d'oiseaux.

Vol d'oiseaux.

Grue à cou blanc.

Grue à cou blanc.

Grue moine.

Grue moine.

Sur les vases de la baie vit parmi les crabes un curieux poisson:

le gobie des mangroves , le périophtalme.

Il respire grâce à des branchies mais également de façon cutanée.. Il peut rester sur terre 2 heures. Il parcourt les vases et se creuse un "nid" dans la vase.

Ce nid est maintenu en eau car le poisson le recreuse sans arrêt avec sa bouche et recrache en surface la vase.

Périophtalme
Périophtalme

Périophtalme

Maëlis-François

Maëlis-François

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 19:56

Pays du matin calme.

La Corée abrite temples et fleurs.

Village Hahoe ( Andong) Rizières.

Village Hahoe ( Andong) Rizières.

Corée du Sud

Cotonnier en fruit ou en fleur.

Corée du Sud
Corée du Sud
Temple de Bulguksa et ses douves remplies de lotus.

Temple de Bulguksa et ses douves remplies de lotus.

Gyeongiu ( insecte transgénique de détermination peu aisée)

Gyeongiu ( insecte transgénique de détermination peu aisée)

Couché de soleil sur Gyeongiu.

Couché de soleil sur Gyeongiu.

Festival des lanternes Jinju.

Festival des lanternes Jinju.

Maëlis-François

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 19:36

Bonjour, voilà l'article qui traite d'un des pays les plus éloigné de chez nous.

Maëlys a passé en octobre 10 jours en Corée.

Un périple plutôt historique et culinaire.

Cependant quelques beaux paysage et quelques insectes.

La mante chinoise ( tenodera aridifolia)

La mante chinoise ( tenodera aridifolia)

La mante chinoise a l'aspect d'une mante religieuse longue et élancée, avec des reflets bruns. L'adulte a une ligne latérale verte sous ses ailes avant. Elle est généralement plus grosse que les autres mantes, atteignant 10 centimètres de long.

Introduite en Amérique du nord au début du XX s. (1895). Elle s'est répandue dans toute l'Amérique du nord.

sympetrum infuscatum.

sympetrum infuscatum.

Espèce fréquente des eaux calmes.

Présente au Japon-sud Chine et sud Russie. Bien sûr en Corée.

sympetrum sp.
sympetrum sp.

sympetrum sp.

Araignée ? banana spider?
Araignée ? banana spider?

Araignée ? banana spider?

L'écureuil de Corée( tamia sibericus)

Cet écureuil, également connu sous le nom de borunduck, est originaire des forêts de Sibérie, de Mongolie, de Corée et des régions septentrionales de Chine et du Japon. Au XXe siècle, son territoire s’est considérablement étendu vers l’ouest. En effet, ce rongeur vivait uniquement en Sibérie à une époque. Aux alentours de 1850, sa présence est signalée pour la première fois dans les bois de conifères du Kazan, en République tatare, au sud de la Russie.

Par la suite, son territoire n’a cessé de s’étendre jusqu’à atteindre récemment la Finlande

Voyage en Corée
temple
temple
temple

temple

acrida cinerea

acrida cinerea

Cette sauterelle chinoise ne chante pas car elle ne possède pas d'organes pour cette fonction.

Maëlis

Partager cet article

Published by Naturalistes
commenter cet article