Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 08:59

Voici le deuxième et dernier article concernant l'Andalousie en mars 2017. Ce périple nous a permis de croiser quelques espèces emblématiques telles que la Sarcelle marbrée, le Bulbul des jardins et l'Ibis chauve.

Sarcelles marbrées.

Sarcelles marbrées.

Un groupe de 12 sarcelles marbrées était présent sur les lagunes le long de la carretera del Practico à l'ouest de Trebujena.

Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.

Nous aurons l'occasion d'observer de nombreuses spatules blanches, dont un individu bagué : 9XJ, bague darvic blanche à la patte droite.

Spatule blanche

Spatule blanche

Une espèce se fera discrète, la Foulque caronculée ne sera pas observée lors de notre voyage malgré la prospection de tous les petits point d'eau au milieu des serres de plastic du côté de Bonanza !

Par chance nous observerons de nombreuses espèces sympathiques comme la Talève sultane, le Héron crabier, le Blongios nain et l'Erismature à tête blanche.

Talève sultane

Talève sultane

Blongios nain

Blongios nain

Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.
Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.

Après ce bref passage au milieu d'une agriculture très intensive, nous filons vers Vejer de la Frontera.

Vejer de la Frontera

Vejer de la Frontera

Les marais alentours sont très riches en passereaux et ardéidés. C'est aussi l'occasion d'observer la colonie d'Ibis chauve qui nidifie à la Barca de Vejer.

Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.
Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.
Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.
Andalousie suite, de Séville à Ronda en passant par Tarifa.

Ensuite, nous prenons la direction du sud vers Tarifa pour espérer observer la migration des rapaces. C'est l'occasion de faire une halte à Barbate et ses marais salés.

 

Faux-Cuivré smaragdin

Faux-Cuivré smaragdin

Grenouille de Pérez

Grenouille de Pérez

Tarifa

Tarifa

Cicindela maroccana

Cicindela maroccana

Tarifa au lever du soleil.

Tarifa au lever du soleil.

Nous savions que des ornithologues espagnoles avait trouvé un Bulbul des jardins début février à Tarifa. Nous décidons alors de prospecter la zone où l'espèce avait été indiquée et BINGO !

Bulbul des jardins

Bulbul des jardins

Vautour fauve

Vautour fauve

Monticole bleu

Monticole bleu

Faucon crécerellette

Faucon crécerellette

Vespère de Savi

Vespère de Savi

Ronda

Ronda

Nous finirons cette virée naturaliste par Ronda et son fameux pont !

Olivier Vannucci et Adeline Charré.

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 21:39

Cette année, destination l'Andalousie pour découvrir les palais Nasrides et le patrimoine naturel de cette région espagnole aux accents d'Afrique du Nord. Un voyage qui débutera par des températures assez fraîches (6°C) et finira par une ambiance estivale à Ronda (26°C) ! Au final 143 espèces d'oiseaux observées (un peu tôt pour certains migrateurs) mais c'est pas mal pour un début mars !

 

 

Le Palais de l'Alhambra à Grenade est un haut lieu touristique et il abrite quelques espèces sympathiques comme le Monticole bleu, l'Hirondelle des rochers, le Pic de Sharpe et la Fauvette mélanocéphale.

 

Après Grenade, direction Séville avec ses soirées tapas ! Sur la route, nous ferons une halte à la Lagune de Fuente de Piedra, un arrêt sous la pluie nous permettra d'observer un mâle de Traquet oreillard, 3 mâles d'Erismature à tête blanche et de nombreux passereaux migrateurs.

 

Nous arriverons sous le soleil à Séville avec une température avoisinant les 20°C. Nous visiterons la ville et le palais du Real Alcazar.

L'Andalousie de Grenade à El Rocio en passant par Séville, mars 2017

Au niveau sonore, les Perruches à collier animent les parcs urbains et les Faucons crécerellettes jouent aux acrobates autour de la cathédrale et de l'église del Salvador.

Dans le palais du Real Alcazar, les pièces aux azuleros et décorations arabes magnifiques s'ouvrent sur des patios aux ambiances reposantes, avant d'arriver aux jardins à proprement dit. Orangers et palmiers finissent de nous transporter loin des ambiances européennes classiques !

L'Andalousie de Grenade à El Rocio en passant par Séville, mars 2017
Tarente de Maurétanie au parc de Maria Luisa sur un arbre caoutchouc

Tarente de Maurétanie au parc de Maria Luisa sur un arbre caoutchouc

En route pour le Parc national de Doñana ! Prochaine étape El Rocio et les différents sites accessibles. Premier arrêt à la lagune del Alcebuche. Un parcours sur caillebotis amène aux différents observatoires, qui s'avèreront pauvres pour nous à cette date ! Belle observation d'hirondelle rousseline cependant avant de quitter le site.

 

 

L'Andalousie de Grenade à El Rocio en passant par Séville, mars 2017

Le parc de Doñana dispose de plusieurs "centre des visiteurs". Le lézard (Acanthodactylus erythrurus) et le papillon ci-dessous (Proserpine) seront observés lors d'une belle et chaude balade aux alentours de celui de La Rocina.

 

En complément un Psammodrome algire se laissera approcher à moins d'un mètre.

 

 

Belle découverte ensuite du village d'El Rocio, construit le long d'une belle lagune. Découverte surprenante, les rues du centre ville sont en sable, et les maisons sont toutes équipées de barrière pour attacher les chevaux : ambiance far west assurée !

 

 

Pour finir ce premier petit article une ambiance Ibis falcinelle et Héron garde-boeufs.

 

Prochain article, direction Tarifa !

 

Olivier Vannucci et Adeline Charré.

L'Andalousie de Grenade à El Rocio en passant par Séville, mars 2017
L'Andalousie de Grenade à El Rocio en passant par Séville, mars 2017
Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 13:32

En cette fin de février il restait à compter les grandes et petites caves autour de vilaines la Carelle dans le nord de la Sarthe.

Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe

Et pour finir le dimanche, la grande champignonnière. Véritable ville sous la terre.

Fin de la saison en Nord Sarthe
Fin de la saison en Nord Sarthe

Merci à Erwan pour son accueil.

Les compteurs sarthois.

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 13:23

Comme tous les ans , dans le sud Sarthe est organisé un comptage des chauves souris en hibernation.

Cette année, notre groupe à tiré le gros lot.

La champignonnière de Poncé sur Loir. Probablement la plus grande du département.

En fait c'est trois carrières qui sont reliées.

Résultats 2 groupes de 3 et c'est parti pour 7 à 8 h chacun.

Premier tronçon a quatre pattes dans la boue.

Premier tronçon a quatre pattes dans la boue.

Vers 13 h . Repas toujours dedans la cavité mais à proximité d'une cave de viticulteur.

Vers 13 h . Repas toujours dedans la cavité mais à proximité d'une cave de viticulteur.

Première sortie vers 17h30 mais nous allons donner un coup de main aux copains. Donc fin à 19h30

Première sortie vers 17h30 mais nous allons donner un coup de main aux copains. Donc fin à 19h30

Bon résultat plus de 150 petits rhinolophes. Une des plus importante concentration des Pays de Loire.

Le dimanche plus calme.

Une champignonnière et quelques petites caves.

Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe
Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe
Le 11 et 12 février. Comptage chauve souris en Sarthe

Aurélia-Morgane-Johannic-Romain-Raphaël et François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 21:55

Premier week-end de février en Normandie.

Sous la pluie, Sébastien et Emilie nous accueillent pour une découverte des cavités autour d'Etretat.

Dans la craie ,les caves sont surtout des carrières de petite taille situées le long des valeuses en milieu boisé. 

Les trous normands
Les trous normands

Les fronts de taille font ressortir des lits de silex.

Les trous normands
Les trous normands
Les trous normands

Peu de bêtes surtout des petits rhinolophes. Nous sommes sur une population isolée de ces chauve souris au nord ouest de la France.

Des petits murins forestiers se cachent également dans les fissures;

Grande carrière près d'Yport. Cavité à faire avant les débordements culinaires de Noël.

Grande carrière près d'Yport. Cavité à faire avant les débordements culinaires de Noël.

Au milieu de la carrière un puit sert de terrain de jeu aux pompiers locaux.

Toutes ces caves sont sous protection NATURA 2000. avec parfois la protection de grilles si le lieu est fréquenté.

Toutes ces caves sont sous protection NATURA 2000. avec parfois la protection de grilles si le lieu est fréquenté.

Les trous normands
Les trous normands

Emilie-Mathieu- Sébastien et François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:24

Ce samedi, le redoux arrive et c'est la journée de comptage dans le baugeois.

La première champignonnière est assez grande et abrite une population de murin à oreilles échancrés importante.

Entrée. C'est parti pour 2h.

Entrée. C'est parti pour 2h.

Même effectif que l'année dernière.

Même effectif que l'année dernière.

Cette carrière utilisée jusqu'en 1896 a été utilisée comme champignonnière jusqu'en 1964.

Cette carrière utilisée jusqu'en 1896 a été utilisée comme champignonnière jusqu'en 1964.

Fin janvier comptage en Maine et Loire.

La seconde cavité est un ancien habitat troglodytique avec la carrière d'extraction.

 

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Anciennes caves en forêt. Accès difficile mais lieu de repos des espèces forestières.Cette année, surprise une belle sérotine.

Anciennes caves en forêt. Accès difficile mais lieu de repos des espèces forestières.Cette année, surprise une belle sérotine.

Les inscriptions sont très nombreuses dans les caves.

Ici, sans doute des inscriptions datant de la dernière guerre mondiale?

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Fin janvier comptage en Maine et Loire.

La dernière cavité est une  carrière assez haute de plafond.

Là aussi les nombres de chiroptères sont stables.

Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Fin janvier comptage en Maine et Loire.
Tableau de comptage des blocs extraits de la carrière.

Tableau de comptage des blocs extraits de la carrière.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 12:02

Mercredi 11 le temps est au redoux.

Visite dans les galeries d'une ancienne mines dans l'ouest de la Sarthe.

Peu d'animaux forestiers dans les fissures de l'entrée.

Par contre reste des moyens d'éclairage. ( bougie)

Les chauves souris en janvier suite.

Le samedi 13 le froid est de retour.

Les animaux arboricoles sont de nouveaux dans les cavités. ( pipistrelles-barbastelles entre autre)

Sarcé. ( murin à  moustache)

Sarcé. ( murin à moustache)

caves abandonnées. Luché Pringé. ( murin à moustache)

caves abandonnées. Luché Pringé. ( murin à moustache)

Même de petites caves peuvent abriter quelques chauves-souris.

Même de petites caves peuvent abriter quelques chauves-souris.

Inscription dans une carrière qui servit à la construction d'un château voisin. ( Aubigné Racan)

Inscription dans une carrière qui servit à la construction d'un château voisin. ( Aubigné Racan)

Grand murin et un des papillons courant l'hiver en hibernation sous terre.(Triphosa dibitata: l'incertaine)

Grand murin et un des papillons courant l'hiver en hibernation sous terre.(Triphosa dibitata: l'incertaine)

Verneil le Chétif.Le tuffeau est plus solide les caves bien que abandonnées sont en meilleur état. Murin à moustache.

Verneil le Chétif.Le tuffeau est plus solide les caves bien que abandonnées sont en meilleur état. Murin à moustache.

Beaumont Pied de Boeuf. A flanc de coteau un renard à ouvert un accès à une nouvelle cavité.Murin à moustache et murin de Natterer.

Beaumont Pied de Boeuf. A flanc de coteau un renard à ouvert un accès à une nouvelle cavité.Murin à moustache et murin de Natterer.

Flée. Cette ancienne carrière exploitée depuis au moins le 17 siècle est maintenant le lieu de repos des chauves souris. Grand murin et petit rhinolophe.

Flée. Cette ancienne carrière exploitée depuis au moins le 17 siècle est maintenant le lieu de repos des chauves souris. Grand murin et petit rhinolophe.

Inscription du 17 s.

Inscription du 17 s.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 21:07

Le temps est plus doux. Les 2 sites du jour n'ont pas été très riche en bêtes.

 

Chauve souris le 8 janvier

Une cave derrière une usine. Depuis 4 ans un murin de Bechstein vient y passer l'hiver. Cette année il a changé de place et se retrouve dans une fissure.

Chauve souris le 8 janvier

Série de petites caves très ouvertes. Les chiroptères peu frileux sont présents.

Barbastelle et ses oreilles collées et quelques pipistrelles.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 18:21

Comme tous les ans le mois de janvier est le début des comptages  des chauve-souris en hibernation.

Une cachette en forêt; idéal pour les chiroptères forestiers.

Une cachette en forêt; idéal pour les chiroptères forestiers.

De petits troglodytes le long du Loir. Un grand murin est enfoncé dans une fissure. Il fait froid en ce début de mois.

De petits troglodytes le long du Loir. Un grand murin est enfoncé dans une fissure. Il fait froid en ce début de mois.

De petits caves en bordure d'une forêt de château.

De petits caves en bordure d'une forêt de château.

Dans un amphithéâtre autour de maisons.  parmi des papillons ( ici la découpure) un murin à moustache se repose.

Dans un amphithéâtre autour de maisons. parmi des papillons ( ici la découpure) un murin à moustache se repose.

Parfois d'agréables surprise comme ces 5 grands murins endormis dans une cave sous une maison.

Parfois d'agréables surprise comme ces 5 grands murins endormis dans une cave sous une maison.

Dans cette ancienne carrière des chiroptères plus frileux se sont réfugiés. Les rhinolophes et les murins à oreilles échancrées.

Dans cette ancienne carrière des chiroptères plus frileux se sont réfugiés. Les rhinolophes et les murins à oreilles échancrées.

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 20:16

Le ciel est noir, la nuit tombe vite en cette saison.

Par contre les lumières même peu intenses sont toujours belles.

Yport

Yport

Veule les Roses

Veule les Roses

Les reposoirs à goélands sur la côte.

Goélands marins,argentés et bruns.

Goélands marins,argentés et bruns.

Pipit Farlouse et maritime au pied du cap Fagnet.( croquis de terrain)

Pipit Farlouse et maritime au pied du cap Fagnet.( croquis de terrain)

Dans les goémons du cap rouge gorge; troglodyte se nourrissent.(croquis de terrain)

Dans les goémons du cap rouge gorge; troglodyte se nourrissent.(croquis de terrain)

Yport (croquis de terrain)

Yport (croquis de terrain)

Dans le sable de l'estran ,des résurgences d'eau douce brassent le sable.

Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
Seine Maritime en octobre
La plage de Veule les roses.

La plage de Veule les roses.

Falaise Veule les Roses

Falaise Veule les Roses

François

Repost 0
Published by Naturalistes
commenter cet article