Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 19:58

Les premières orchidées des milieux humides pointent leur nez.

018

Dactylorhiza maculata avec une araignée thomise en chasse.

028

Dactylorhiza elata visitée par une sauterelle.

035 (2)

les premières epipactis des marais se déplient.

038 (2)

 

042

La rare plathantère à deux feuilles fini sa floraison.

050

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 12:07

002 (3)

Saint Pardoux de Mareuil.

Sur les côteaux calcaires entre les cluseaux ( souterrains aménagés) les orchidées commencent leur floraison.

031 (2)

Orchis militaris.

127

Ophrys sphegodes.

038

157

Céphalanthère à grande fleur.

054

Anacamptis Morio.

128

Anacamptis pyramidalis

135

Ophrys insectifera.

131

Orchis ustulata ( O. brulé)

141

158

Limodore  à feuille avortée

 

146150

                                                                                              Aceras homme pendu

001 (2)

Les animaux commencent également à montrer leurs silhouettes.( entre les gouttes de pluie)

151

ascalaphe soufré.

154

095

Aiolope automnale

009

Pie grièche rousse sur les buissons.

François

 

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 11:00

Un séjour éclair en Dordogne hélas dans des conditions bien pluvieuses.

Premier arrêt: le magnifique plateau d'Argentine en limite de charente.005

002

Orchis bouffon.

008

Orphrys mouche

012

011

009

La présence de l'ascalaphe commun donne aux pelouses un air provencal.

010

Azurée bleu celeste ( P. bellargus)

016

cupidus minimus ( argus frêle)

018

Dans un deuxième temps,autour de Périgueux. Sous la pluie des orchidées trouvent le moyen de fleurir malgré les conditions.

Brantome

Brantome 

035 céphalanthère blanche

036

anacamptis pyramidalis

 

040

Bourdeille

Bourdeille et son château.

056

Aceras homme pendu

Merlande

Prieuré de Merlande au fond d'un vallon isolé. Quelle ambiance!

062

Limodore à feuilles avortées

087

Saint Jean de Cole.

Saint Jean de cole

François

 

 

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 23:01

La Seine et Marne est un département peu connu pour son attrait naturaliste, pourtant dans la vallée de la Seine se cache des milieux riches dans la réserve naturelle de la Bassée (Située entre Noyen-sur-Seine et Bray-sur-Seine, la réserve naturelle abrite l'une des dernières forêts alluviales de France).

 

La Bassée Olivier VANNUCCI

 

La Seine a autrefois serpenté dans une vallée large déposant une quantité de sédiments importantes donnant lieu aujourd’hui à l’ouverture d’innombrables gravières.

 

Bois alluvial Olivier VANNUCCI

 

Roselière fermée Olivier VANNUCCI

 

Le paysage alluvial se transformant peu à peu en une myriade de plans d’eau issus de l’extraction de la grave et du sable.

 

Carrière de Neuvry Olivier VANNUCCI

 

Cet ensemble de zones humides et de plans d’eau attirent les laridés (mouettes rieuses et mélanocéphale) mais aussi tout le cortège liés à ces habitats. Au cœur de la réserve se trouvent des habitats rares où se développent une flore unique et remarquable.

 

Cheval gestion par pâturage Olivier VANNUCCI

 

Pour entretenir les abords des vaches (charolaises) et des chevaux pâturent pour maintenir les prairies ouvertes.

 

Violette élevée Olivier VANNUCCI

 

Bugle de Genève Olivier VANNUCCI

 

Euphorbe des marais Olivier VANNUCCI

 

Camérisier à balais Olivier VANNUCCI

 

Parisette à quatre feuilles Olivier VANNUCCI

 

La Violette élevée (Viola elatior), le Bugle de Genève (Ajuga genevensis), l’Euphorbe des marais (Euphorbia palustris), le Camérisier (Lonicera xylosteum), la Parisette à 4 feuilles (Paris quadrifolia), la Vigne sauvage (Vitis vinifera subsp. sylvestris), l’Orme lisse (Ulmus laevis),…est bien d'autres espèces se développent dans la réserve.

 

Lézard des souches Olivier VANNUCCI

 

Lézard des souches mue Olivier VANNUCCI

 

Le moindre rayon de soleil fait sortir quelques reptiles bien calmes et particulièrement conciliant avec le photographe. Le lézard des souches commence sa mue et se chauffe dans la pelouse calcicole survolée par de rares ascalaphes.

 

Orvet fragile Olivier VANNUCCI

 

Quelques mètres plus loin un orvet longe la lisière exposée au sud. La fourmilière s’active et les fourmis amènent des matériaux pour consolider les galeries.

 

Fourmis des bois Olivier VANNUCCI

 

Beaucoup d’oiseaux migrent à cette période de l’année, ici un groupe de bergeronnettes printanières fait une pause sur un labour.

 

Bergeronnette printanière Olivier VANNUCCI

 

Un peu plus loin un Petit Gravelot au sol et deux Hérons pourprés qui décollent !

 

Petit Gravelot Olivier VANNUCCI

 

Hérons pourprés Olivier VANNUCCI

 

Cette réserve est accessible par différents sites, pour plus de renseignements contacter La réserve naturelle nationale de la Bassée Maison de la réserve 1 rue de l'église 77114 GOUAIX

 

Olivier, Fabien, Marine et Adeline.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 10:22

Paysage Propriano Olivier VANNUCCI

 

Sur les hauteurs de Propriano, la flore est riche et diversifiée. Cet article fait suite à celui de septembre sur le voyage en Corse de mai 2011. Voici un "florilège" des espèces locales et/ou endémiques de l'île de Beauté.

 

Pour commencer, ce petit trèfle repérable à sa fructification si particulière en forme d'étoile. Son nom vient d'ailleurs de cette particularité : le Trèfle étoilé (Trifolium stellatum).

 

 

Trifolium stellatum Olivier VANNUCCI

 

La rosé du matin donne une impression de givre, mais avec les 17°C ce n'est pas le cas !

 

Ensuite viennent les orchidées, de nombreuses espèces sont en fleur. Certaines sont très discrètes d'autres plus exubérantes.

 

Serapias vomeracea Olivier VANNUCCI

 

Les Sérapias sont les plus impressionnantes avec leur labelle en forme de langue, ici il s'agit de la Sérapias à labelle allongé (Serapias vomeracea).

 

Serapias parviflora Olivier VANNUCCI

 

Plus petite que ses cousines, la Sérapias à petites fleurs (Serapias parviflora) s'observe plutôt à proximité du littoral. Il faut vraiment avoir le nez dessus pour la trouver car elle passe souvent inaperçue.

 

Ophrys incubacea Olivier VANNUCCI

 

Le seul Ophrys observé lors du voyage est l'Ophrys noirâtre (Ophrys incubacea).

 

Neotinea maculata Olivier VANNUCCI

 

Une espèce moins connue, l'Orchis maculé (Neotinea maculata) se distingue par ces petites fleurs en grappe et ces larges feuilles souvent tachetées. Ici un couple de cantharide copule à l'extrémité d'une de la hampe florale.

 

Limodore abortivum Olivier VANNUCCI

 

Une espèce pouvant atteindre 90 cm, le Limodore à feuilles avortées (Limodorum abortivum) est une orchidée saprophyte (qui ne dépend pas de la chlorophylle), elle parasite le réseau racinaire des chênes verts poussant dans ce secteur.

 

Cyclamen repandum

 

Le Cyclamen de Corse (Cyclamen repandum) est plus massif que l'espèce ornementale que l'on rencontre en automne dans les jardins. Sa couleur est également plus vive avec une teint rose fushia.

 

Cyclamen repandum Olivier VANNUCCI.

 

La grande Brize (Briza maxima) pousse un peu partout. Cette graminée semble porter des clochettes surtout quand le vent se lève, les panicule s'agitent dans tous les sens.

 

 

Briza maxima Olivier VANNUCCI

 

Le Gouet à capuchon (Arisarum vulgare) est une espèce remarquable par sa forme et ses couleurs. Cet arum fait un peu "exotique" en comparaison avec les arums du continent.

 

Arum de Corse Olivier VANNUCCI

 

Il reste encore un épisode voire deux sur la Corse, rencontre avec des reptiles spiderman et le hibou Petit Duc qui enchante nos nuits !!!

 

Olivier, Claire, Samuel et Adeline.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 13:56

La Toussaint apporte son cortège de nuages sur l'estuaire de la Garonne.072

Les dunes sont battues par le vent et quelques plantes continuent à fleurir.

067-copie-1

La Linaire à feuilles de lin (Linaria thymifolia) . Endémique de la côte landaise et des Charentes.

079

Cakile maritima

082

Liseron des dunes

083

Medicago maritima

089

Oeillet des dunes

090

Ambiance fin d'automne .

François

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 18:00

Suite de notre virée Méditerranéenne (avec un peu de retard !),

 

Courte halte en Crau, avec quelques oiseaux, Faucon crécerellette, Pie-grièche méridionale, Oedicnème criard et choucas des tours"nepierres" (ils soulèvent les cailloux en faisant levier avec le bec pour becquetter les invertébrés !)

 

Camargue 1489

 

Quittant la Camargue pour le Var, nous arriverons de nuit accompagné par les chants du Hibou Petit Duc. Le réveil se poursuivra par une déambulation semi nocturne et finira par une course avec une meute de chiens !

 

IMG 363 V2

  Ophrys incubacea

 

Nous voici au paradis des orchidées, Ophrys incubeacea, Neotinea maculata, Sérapias neglecta, Orchis morio subsp picta, orchis provincialis...

 Camargue 1540

 

 Parfois des larves d'orthoptères jouent au équilibriste sur les labels des serapias,..

 

Camargue 1544

.Neotinea maculata

 

Orchis morio subsp. picta

 

IMG 150 V2

 

Un orthoptère sympathique, le Criquet printanier (Pyrgomorpha coniqua) avec son allure étrange ! Déjà adulte au mois d'avril, d'où son nom.

 

Pyrgomorpha conica

 

Sans oublier la reine des sauterelles, la Magicienne (Saga pedo) découverte au stade larvaire ! Impressionnante même petite, elle se déplace à la manière d'un phasme dans la végétation.

 

Sagapedo

 

 Parmi les insectes, il y a également l'Ascalaphe (Ascalaphus libelluloïdes), il s'arrête rarement pour prendre la pose !

 

Ascalaphus libelluloides

 

Côté flore n'oublions pas, la tulipe sauvage (Tulipa australis), l'Ophioglosse des Açores (Ophioglossum azoricum) et l'Isoète de Durieu (Isoetes duriaei) et les nombreux iris (Iris lutescens)

 

Tulipa sylvestris

 

 Ophioglossum azoricum

 

IMG 104 V2

 

 Voici un échantillon de ce bref passage dans le Var, suite du voyage à l'étang du Sacamandre.

 

Un petit coup de clairon pour terminer cet article !

 

Camargue 1604

 

Olivier, Marek, Willy et Fabien.

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 18:54

Pour changer un peu de la faune et de la flore qu'on a l'habitude de présenter, voici 3 lichens

Probable Cladonia coccifera 

Cladonia 

Teloschistes caesioplumbeus

Diploschistes 

Xanthoria parietina

Xanthoria 

Willy

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 13:37
Les sous bois

La grande astrance



Epilobe en épi( avec ses aigrettes, les anciens
 fabriquaient des mèches pour les chandelles.



























Epipactis atrorubens.



























La gorgone( lasiommata petropolitana) fréquente les lisières.
Les gorgones dans l'antiquité changeaient les hommes en pierre d'un seul regard.
Là, pas de problème.





















Le début de l'alpage.

Campanule barbue( ses fleurs sont hérissées de poils)















Arnica montana. Depuis le XII s. il est utilisé pour
résorber les hématomes.
( Attention, il peut être dangeureux)
Epipactis hélléborine


Les gentiane pourpre et jaune.
Si la jaune et connue pour ses vertues apéritive, la pourpre malgré son abondance locale
 et relativement rare dans les Alpes.



Les papillons moiré sont très abondant parmi la profusion de fleurs.( erebia euryale et erebia ligea)




Le haut de l'alpage;
tréfle alpin( trifolium alpinum)
le réglisse des marmottes














Pédiculaire















De nombreux  insectes arpentent ses lieux.
le proscris alpin.


















Les criquets et le magnifique apollon.






















Les hauteurs et les rochers.
Grace au versant exposé plein nord et à la présence d'un torrent, un névé peut persister pendant l'été.
Alors les plantes d'altitude peuvent descendre nous voir.



























primevère farineux                                                                    dryas octopétale



























Pulsatile des alpes.














François
Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 21:09

Avant que la nuit ne tombe sur le Plateau de Langres (Haute-Marne), nous avons juste le temps d’admirer le magnifique Sabot de Venus (Cypripedium calceolus). Une quinzaines de pieds sont en fleur. Trente autres attendent leur tour. (Photos prises le 20/05/09)



Les prairies et forêts de feuillus (chênes et hêtres) sont ici le royaume du Chat forestier (Felis silvestris).


Laurent et Emeline
Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article