Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 09:25

Tour du VisoEn quelques jours de vacances, il est possible de faire le tour du Mont Viso en 4 jours. L'essentiel du parcours se situe en Italie mais le départ est possible du côté français à partir de la Roche Ecroulée (commune de Ristolas dans le Queyras). Cette longue montée permet d'apercevoir les premières plantes de basse altitude comme l'Aconit anthora (Aconitum anthora) :

Aconitum anthora

Qui dit plantes dit papillons et ils sont très présents autour des 2000 mètres d'altitude comme la Mélitée orangée (Melitaea didyma) :

Melitaea didyma

Ou encore le Sablé du sainfoin (Agrodietus damon) :

Agrodietus damon

La longue montée nous mène au Refuge du Viso situé sur un plateau à 2500m. La fin de journée permet de profiter du "réveil" des oiseaux (Niverolle alpine, Traquet motteux, Accenteur alpin,...) mais également de la moindre activité des papillons plus propice pour prendre les photos comme la Piéride du Vélar (Pontia callidice), un papillon visible qu'en haute montagne :

Pontia callidice

Accompagné du Nacré subalpin (Boloria pales), très abondant à ces altitudes :

Boloria pales

L'ascension se poursuit jusqu'à atteindre la Col de Valante (2815m). A la frontière franco-italienne, pousse cette jolie Renonculacée, le Callianthème à feuilles de coriandre (Callianthemum coriandrifolium) :

Callianthemum coriandrifolium

La descente vers le Rifugio Vallanta est un vallon très fleurie comme en témoigne la présence de l'Oeillet négligé (Dianthus pavonius) :

Dianthus pavonius

Ou encore le fameux Edelweiss (Leontopodium alpinum) :

Leontopodium alpinum

Notre deuxième jour de marche s'achève au lac Bertin près du Bivouac Bertoglio (très coloré) :

Lago Bertin

Du côté italien, les matinées sont très dégagées mais les nuages remontent rapidement, la randonée se poursuit dans la brume :

Route menant au Rifugio Quintino Sella

Malgré tout, le soleil arrive de temps à temps de faire une percée nous laissant le temps de prendre des photos comme cette Linaigrette de Scheuchzer (Eriophorum scheuchzeri) dans un marais à 2600m :

Eriophorum scheuchzeri

Une fois arrivé au Rifugio Quintino Sella à 2640m, notre route continue pour resdescendre au Pian del Re à 2020m où le Pô prend sa source. Cet auberge/refuge sert aussi de point de départ des escursions du Mont Viso du côté italien. Au Pian del Re, on se situe au pied de ce "Géant de pierre" culminant à 3841m, plus haut sommet de l'Italie :

Mont Viso

Notre tour est bientôt terminé et la dernière étape italienne est lam ontée vers le col de Traversette. C'est l'oaccasion d'observer pour une dernière fois les plantes de haute altitude comme :

- l'Aster des Alpes (Aster alpinus) :

Aster alpinus

- le Pied d'Alouette douteux (Delphinium dubium) :

Delphinium dubium

- la Gentiane des neiges (Gentiana nivalis) :

Gentiana nivalis

A ces altitudes où domine le minéral, on peut encore voir quelques papillons comme l'Ecaille alpine (Setina ramosa) :

Setina ramosa

On approche petit à petit de la France et cet ancien poste-frontière nous fais signe que l'on est pas bien loin de la fin de la montée :

Colle del traversette

Encore une dernière plante avant de passer en France par un tunnel à 2882m (Buco di Viso ou Pertuis du Viso en français), la Bartsie des Alpes (Bartsia alpina) :

Bartsia alpina

La fin de la ballade s'achève par le même chemin qu'à l'allée vers la Roche Ecroulée, c'est l'ocassion d'approcher des papillons qui me narguaient depuis 4 jours comme le fameux Apollon (Parnassius apollo) :

Parnassius apollo

C'est une randonnée à la fois sportive et nature que nous recommandons vivement !

Torrent du Guil

Marek et Pauline

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Montagne
commenter cet article

commentaires

Hervé Marouby 22/07/2012 14:54

bravo pour votre site