Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 12:05

Trois années ont passé, loin du rocher ! Mais l'appel de l'île aux mille oiseaux est plus fort que tout !

Nous voici donc (nombreux) au rendez-vous des oiseaux égarés, des ornithos, des amis et aussi des ornithos ;-) En clair plein de monde venu découvrir ou redécouvrir les beautés envoûtantes de l'île de Ouessant.

 

Après un été magnifique et une rentrée un peu difficile rien ne vaut une cure revigorante ici au milieu de l'océan ! Le mois d'octobre restera un des plus chaud avec des températures proches des 25°C et un vent de sud quasi-permanent.

 

Bien calé sur la selle, les premiers coups de pédales annoncent déjà les observations à la pelle. Premier contre la montre pour profiter du Bécasseau semipalmé. L'oiseau se faufile parmi les rochers à marée basse, nous reviendrons à marée haute il paraît qu'il est plus facile à voir.

Arrivés au gîte nous découvrons une petite maison à Kergadou (un vrai repère de mycologues, comprenne qui pourra).

Sa situation est stratégique, car nous n'avons que très peu de côtes à monter pour rejoindre le Créac'h.

 

P1530809

 

Ce dimanche vers 12h, nous nous retrouvons à Porz Doun pour observer le Bécasseau semipalmé (Calidris pusilla). Ce bécasseau néarctique est régulièrement observé en Europe de l'ouest à l'automne, surtout sur les îles britanniques.

Peu farouche, nous l'observerons à moins de cinq mètres s'alimentant dans les laisses de mer en compagnie des pipits farlouses et maritimes. Comme son nom l'indique, il possède une semi-palmure entre les doigts des pattes.

 

Semi-palmure Olivier VANNUCCI

 

Ce critère est bien visible sur ce cliché, regardez sa patte gauche ! Sinon c'est un bécasseau assez haut sur patte, on note également le bout du bec renflé.

  Bécasseau semipalmé galets Olivier VANNUCCI

 

Bécasseau semipalmé Olivier VANNUCCI

 

Dans les laisses de mer, tous se sont donnés rendez-vous pour la ripaille, au menu diptères et autres invertébrés participant à la décomposition des algues ! Les pipits maritimes (Anthus petrosus) ne sont pas les derniers.

 

Pipit maritime Olivier VANNUCCI

 

Pipit maritime Porz Doun Olivier VANNUCCI

 

Au même moment un Phoque gris (Halichoerus grypus) apparaît de nulle part, il semble avoir une blessure et il est équipé d'une balise. Il viendra régulièrement à la surface pour respirer.

 

Phoque gris balise Olivier VANNUCCI

 

Sur les rochers avec les Tournepierres à collier, des intrus pensent passer inaperçus ! Mais oui, il s'agit des Bécasseaux violets (Calidris maritima) que l'on a plaisir à observer à marée haute.

 

Bécasseau violet Olivier VANNUCCI

 

Nous nous dirigeons ensuite en vélo vers la bête noire de Marek : le Bruant nain !

 

P1320258

 

 

Ce Bruant nain (Emberiza pusilla) peu farouche (pour une fois !) se laissera observer dans une prairie à hautes herbes. L'oiseau se faufile tel un micro-mammifères entre les touffes et le sol, dérangé il s'envole et disparaît à nouveau sur le sol !!! Heureusement par moment, il apparaît comme ci-dessous sur la photo.

 

Bruant nain Olivier VANNUCCI

 

En contre-bas de la prairie, petit arrêt dans un stang pour profiter des dernières lumières du jour en quête de raretés, rien, pas un mouvement, mis à part les râles d'eau lachant quelques grognement caverneux, mais quelle ambiance !

 

Stang Olivier VANNUCCI

 

Le soir venu, nous allons refaire le monde au Ty Korn, nous imaginons les oiseaux que nous verrons peut-être le lendemain et surtout on se rince le gosier à la Coreff !

 

De retour au gîte, en vélo, de nuit, c'est ça Ouessant ! On mange un bout pour se caler avant de se coucher, car demain matin... comme qui dirait, l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ;-)

 

Lever du jour Ouessant Olivier VANNUCCI

 

Sur la côte, nous ferons quelques obsevations de cétacés, notamment de Marsouin commun (Phocoena phocoena), sympathiques moments pour les néophytes que nous sommes sur ces mammifères.

 

Marsouin Olivier VANNUCCI

 

Les Fous de Bassan (Morus bassanus) pêchent en baie de Lampaul, quel spectacle à quelques dizaines de mètres de nous ! Les oiseaux cerclent dans la partie sud de la baie avant de plonger chacun à leur tour.

    Fou de Bassan Olivier VANNUCCI

 

Pas simple d'immortaliser cet instant si rapide. Finalement au bout de la 5ème prise, le Fou est bien au-dessus de l'eau !

 

Plongeons de Fou de Bassan Olivier VANNUCCI

 

Voici notre compagnon quotidien sur l'île à cette époque de l'année : le Traquet motteux (Oenanthe oenanthe). Chaque jour, il nous accompagne partout, il se pose parfois aussi sur notre guidon de vélo !!!

 

Traquet motteux Pern Olivier VANNUCCI

 

Voici le Traquet Iroquois (avec sa plume à l'arrière du crâne), vous connaissez ? ;-)

 

POV 6553

 

Le hot spot de la semaine fut Kost ar Reun, Fauvette épervière et Gobemouche nain y ont été vus plusieurs jours de suite, l'une furtive et l'autre plus coopératif.

 

Gobemouche nain Olivier Vannucci

 

Juste au-dessus du Gobemouche nain (Ficedula parva) dans les branches d'orme près de la chapelle, un Pouillot à grands sourcils (Phylloscopus inornatus) se donne en spectacle, visible de tous et immobile, quelle chance !

 

Pouillot à grands sourcils Olivier Vannucci

 

Le lendemain, une Pie-grièche grise (Lanius excubitor) est signalée à deux coups de pédales du gîte, malheureusement c'est la pluie qui est au rendez-vous !

 

Pie-grièche grise Olivier VANNUCCI

 

En complément des observations de piafs, petit aperçu des lumières et des paysages typiques d'Ouessant ... on ne s'en lasse pas !

 

Créac'h Olivier VANNUCCI

 

Port Lampaul Olivier VANNUCCI

 

Sur la côte de nombreux Craves à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) seront vus tout au long du séjour, un corvidé facilement repérable à ses cris.

 

Crave à bec rouge Olivier VANNUCCI

 

Le lendemain, direction Kadoran pour observer le Bruant des neiges (Plectrophenax nivalis), un oiseau que beaucoup d'entre nous, surtout les filles, voulaient voir. On ne se lassera jamais de l'observation de cette espèce, pourtant observée à moult reprise...

 

Bruant des neiges et callune Olivier VANNUCCIBruant des neiges Olivier VANNUCCI réduit

 

Les rapaces ne sont pas en reste, un Busard des roseaux (Circus aeruginosus) restera percher quelques minutes au sommet d'un saule. Il s'agit certainement d'un immature ou d'une femelle. C'est une espèce, qui sur le continent à tendance à se raréfier.

 

Busard des roseaux Olivier VANNUCCI

 

Avant de clore ce séjour 2013, voici un Tarier pâtre (Saxicola rubicola) peu farouche. C'est le clin d'oeil des couleurs de l'automne qui arrivent.

 

tarier pâtre Olivier VANNUCCI

 

Et voilà une semaine pleine de souvenirs se termine, mais donnons-nous rendez-vous l'année prochaine sur île, mais laquelle ?

 

Au port du Stiff, un habitué des lieux viendra nous dire au revoir  !! Il s'agit d'un Grand dauphin (Tursiops truncatus), qui contrairement aux apparences, n'est pas bloqué dans un "bout" !

 

Grand dauphin Olivier VANNUCCI

 

Khalis, Hélène, Mallorie, Fred, Marianne, Claire C., Julien, Claire Y., Marek, Pauline, Adeline et Olivier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Les Iles
commenter cet article

commentaires

andréas Guyot 13/10/2014 22:20

bonsoir, ou avez-vous pris votre photo des deux marsouins à Ouessant, cela m'intéresse beaucoup car j'en suis deux vers Kadoran depuis 4 ans.
06 80 70 39 80, merci à vous.