Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 11:40

Du 11 Janvier au 15 Février des chercheurs du CNRS de Chizé et plusieurs personnes de diverses associations ont participés à une expédition au Sénégal dans le but d'étudier l'écologie des rapaces hivernants.

Ce projet d'une durée de 3 ans a pour principal objectif la recherche des principaux dortoirs et zones d'alimentation du Busard cendré Circus pygargus, pour les autres espèces il s'agit surtout d'inventaires qualitatifs.

 

Membre de la mission cette année, j'ai posé pour la première fois le pied sur le sol Africain et c'est avec la chaleur du pays que je partage quelques instants de l'expédition.

 

Senegal 3942

Arrivé à Dakar c'est une profusion de véhicules en tous genres sur les routes...

 

Senegal 4439

Les camions taxis sont en première place des transports en commun au pays, vive les embouteillages!

 

Après les dernières formalités et  5 heures de route éprouvante nous avons posés nos baguage dans la région du Khelkom où les plus gros dortoirs de Busards sont connus.

Cette région très peu peuplée est essentiellement composée d'une savane semi-arborée très ouverte, la culture du mil et de l'arachide sont les pricipales ressource pour les villages.

 

Senegal 4634

 

 

Senegal 3958

L'elevage de zébu est également une activité pionnière, surtout ne jamais demander combien sont-ils? c'est un secret bien gardé !

 

Senegal 4624

Les busards cendrés sont bien au rendez-vous, notre travail étant rythmé en journée par la recherche des zones d'alimentation et le soir les comptages sur les dortoirs.

Les cendrés consomment exclusivement des gros orthoptères durant l'hivernage, il est prouvé maintenant que les plus gros rassemblements en dortoirs sont fortement corrélés à la quantité d'insectes disponibles dans un rayon de 10 kilomètres.

Cette année nous avons estimés entre 5000 et 6000 individus présent sur la zone, un record de 4000 oiseaux à même

été atteint sur un des dortoirs !

 

Senegal 4378

Durant cette expédition nous avons parcourus de nombreuses pistes afin d'inventorier les autres espèces bio-indicatrices également consommatrices d'orthoptères...pour le plus grand plaisir des yeux ! ici un Rollier d'abyssinie Coracias abyssinicus.

 

Senegal 4212

Les Calaos sont très nombreux, un calao à bec noir Tockus nasutus posé sur un Baobab dont les fruits sont utilisés pour la fabrication d'une boisson énergisante appelé "Bouy".

 

Senegal 4312

Une Pie-grièche du désert Lanius excubitor elegans sur son acacias

 

Copie de DSC 4230

La Corvinelle à bec jaune Corvinella corvina, espèce peu commune...Senegal 4062

 

Le fameux Coucal du Sénégal Centropus senegalensis très commun dans de nombreux milieux et au vol super maladroit !

 

Senegal 4318

Petite pause de midi à l'ombre d'un baobab, sous 35° ils sont souvent apprécié dans la région...

 

Senegal 4317

Cet insecte xylophage aime son écorce aussi !

 

Senegal 4010

Véritable arbre de vie les Baobabs sont des refuges excellents pour de nombreux animaux, cette chauve souris dont je n'ai pas encore le nom, y passe la journée.

 

Senegal 4093

Un agame à l'affût...

 

Senegal 4662

Certains secteurs sont pâturés depuis longtemps, la végétation herbacée se fait plus rare et les zones arborées moins denses.

 

Senegal 4052

Retour aux oiseaux toujours nombreux mais relativement farouches, le très coloré Gonolek de barbarie Laniarius barbarus.

 

Senegal 4850

Tourterelle masquée Oena capensis, commune partout.

 

Senegal 4752

La Veuve à collier d'or Vidua orientalis, avec ses longues rectrices elle est facilement reconnaissable !

 

Senegal 4178

Une grande famille en Afrique les Souimangas et l'une des espèce la plus commune le Souimanga pygmée Hedydipna platura (un mâle)

 

Senegal 4369

Un des serpents les plus impressionnant en Afrique de l'ouest la Vipère heurtante Bitis arietans, espèce aux moeurs nocturne nous avons eu la chance de tomber dessus avec les phares de notre voiture.

 

Aigle martial (5)

Côté rapaces la région est vraiment riche et les observations nombreuses, voici l'Aigle martial Polemaetus bellicosus (immature) ces dimensions et sa corpulence imposent le respect.

Une tentative de prédation sur un chacal a même été observée proche d'une carrière !

 

Senegal 4130

Le Gymnogène d'Afrique Polyboroides typus (adulte), ce rapace étrange recherche sa nourriture, composée  principalement d'oeufs, dans l'écorce, les fissures et le feuillage des arbres.

 

Senegal 4144

Un faucon ardoisé Falco ardosiaceus.

 

Senegal 4693

Un Circaète brun Circaetus cinereus, espèce assez localisée nous avons observés des captures d' agames. 

 

Senegal 4900

Le Circaète Jean le Blanc Circaetus gallicus est l'un des rapaces les plus abondant dans la région avec des densités impressionnantes.

 

Senegal 4733

Les Elanions Naucler Chelictinia riocourii sont observés en petits groupes dans le centre du pays mais il faut descendre vers le Saloum (proche de l'île de Kousmar*) pour avoir des effectifs plus importants.

* L'île de Kousmar, sur les rives du Saloum, accueille durant l'hivernage environ 15000 Faucons crécerellettes Falco naumanni et autant d'élanion naucler.

 

Copie de DSC 4608

Sans conteste le rapace le plus abondant et le moins farouche de toute l'Afrique de l'ouest, j'ai nommé le Milan à bec jaune Milvus migrans parasitus.

 

Senegal 4798

En ce qui concerne les Vautours les densités sont parfois très fortes et la richesse spécifique est au rendez vous, le Vautour charognard Necrosyrtes monachus se rencontre aussi bien en ville que dans la brousse mais jamais loin de l'homme.

 

Senegal 4077

Vautour de rüppell Gyps rueppellii, observé nicheur en colonie sur des baobabs.

 

Senegal 4260

Moment magique! lors d'un arrêt sur un point d'eau pour vérifier la présence de busards un chacal arrive en pleine course au milieu des dizaines de vautours Africain, fauve et rüppell.

 

Senegal 4139 

Un peu d'exotisme en voyant ce caméléon patienter sur sa branche...

 

Senegal 4421

Changement de décors, nous somme en route vers le nord du pays pour une visite au parc National du Djoudj ici un village de pêcheurs a l'acceuil toujours chaleureux.

 

Senegal 4467

Le parc National du Djoudj d'une superficie de 16000 ha est la troisième réserve ornithologique du monde, un véritable sanctuaire sauvage le long du fleuve Sénégal.

Environ 8000 pélicans blanc Pelecanus onocrolatus sont présents sur le parc, l'approche en pirogue reste un moment unique pour observer la formation en "radeau", une technique de pêche qui consiste à plonger tous ensemble.

 

Senegal 4461

Anhinga d'Afrique Anhinga rufa et Cormoran Africain Phalacrocorax  Africanus.

 

Senegal 4479

Le Pygargue vocifer Haliaeetus vocifer a la voix si particulière.

 

Senegal 4545

Par millier les Dendrocygnes veuf Dendrocygna viduata sont regroupés sur les petits points d'eau et le grand lac du parc. 

Cette réserve est très réputée pour l'hivernage du Canard pilet Anas acuta et la Sarcelle d'été Anas querquedula, chaque année ce sont plusieurs milliers d'individus comptabilisés mais les effectifs sont en baisse.

 

Senegal 4165

Vanneau éperonné Vanellus spinosus

 

Senegal 4559

L'Alcyon pie Ceryle rudis très commun

 

Senegal 4528

Guêpier de perse Merops persicus.

 

Senegal 4836

Spatule d'Afrique Platalea alba

 

Senegal 4865

Ganga à ventre brun Pterocles exustus (mâle) assez commun dans divers milieux parfois très arides !

 

 

 

Senegal 4194

Les ânes sont le meilleurs outils de travail... et de transport.

 

 

Senegal 4688

 

Un paysage de feu de brousse pour terminer...

Durant ce sejour un total de 278 espèces d'oiseaux ont été observés par l'équipe, de nouvelles informations importantes collectées sur l'hivernage du Busard cendré et beaucoup de moments partagés dans une hospitalité a ne pas manquer.

 

 

Frédéric Vaidie

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Ornithologie
commenter cet article

commentaires

AfriBats 18/02/2014 19:29

Would you add your bat photo as a citizen-science observation to the AfriBats project on iNaturalist?:
http://www.inaturalist.org/projects/afribats

AfriBats will use your observations to better understand bat distributions and help protect bats in Africa.

Please locate your picture on the map as precisely as possible to maximise the scientific value of your records.

Many thanks!

PS: it's a sheath-tailed bat, family Emballonuridae

picasso 28/04/2011 22:54


Super blog , trés belles photos et reportages d'une grande richesse , merci


Naturalistes 10/03/2011 11:38


merci pour ce récit riche en couleur et en espèces. Peut-être croiserons nous en Sarthe l'un des Busards cendrés que tu as vu cet hiver !

Olivier