Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 07:15

Voilà l'occasion de refaire un parcours que nous avions déjà fait avec Anne à ma première venue ici. Monter jusqu'au volcan à pied en empruntant le GR2 qui traverse l'Ile de la Réunion. Je n'en ferai qu'une portion, reliant la Plaine des Cafres au point de vue sur le Piton de la fournaise, le volcan actif de l'Ile.

Une heure de marche me sépare des sentiers tranquilles, je choisie donc de partir à 5h00 pour me faire ce préambule routier dans le noir. (Tamarin des Hauts à 5h45, à peine 10°C).

01 de nuit

Je m'engage ensuite à travers les pâturages d'où l'on peut déjà voir les premiers rayons de soleil tapés sur l'autre volcan principal, le Piton des neiges, point culminant de la Réunion. 

02 paturage

Durant la progression aux abords des prairies, quelques arbres isolés et des secteurs de landes d'altitudes nous permet de savoir où nous sommes: les espèces sont endémiques et typiques de l'altitude. Elles sont également  pionnières de ses milieux où l'érosion est fortes par les pluies estivales et cycloniques, et les résurgences de plaques volcanique sont omniprésentes. Quelques espèces d'oiseaux m'accompagnent, dont ces "zoizos blancs", ou oiseaux-lunettes gris ou encore Zosterops borbonicus borbonicus, qui habituellement ne sont pas si facile à photographier. C'est pourtant l'un edes espèces les plus présentes sur tout les milieux de l'Ile!

03 Zosterops borbonicus borbonicus

J'arrive à hauteur du Piton Textor, sommet à partir duquel il est bon de se retourner pour faire le point! En deuxième plan, la Plaine des Cafres d'où je viens, et en troisième plan les hauteurs qui entourent les forêt les plus humide de l'Ile, les secteurs de Bélouve et Bébours. Enfin en quatrième plan à gauche, toujours le sommet du piton des neiges. Je profite du point de vue car à ces altitudes, le brouillard peut venir d'un seul coup!

04 textor

Sur une touffe de Branle vert, un Tec-tec (Saxicola tectes) profite du petit matin!

05 saxicola tectes

Et bien sûr, à la sortie des pâturages, il ne faut pas beaucoup de temps pour voir les nuages embrasser les croûtes de laves sur lesquelles j'évolue. 

06 brouillard

Mais la suite me montre que ce n'est pas une fatalité... Les nuages se dissipent et dans les hauts de la rivière de l'Est, le point de vue est tel que je vois ce qu'il me reste à parcourir: devant à gauche, le vide, c'est la naissance de la rivière de l'Est; passé les quelques brandes, je descendrai sur la plaine des sables, dernier paysage à traverser avant de dominer le Piton de la Fournaise que nous voyons très bien sur cette photo au fond à gauche!

07 reste a faire

Ayant descendu le relief au fond à droite, je suis maintenant sur la plaine des sables, partagée entre rocailles, graviers...

08 plaine

... et sables. Ici des conditions extrèmes balaient cette régions. Deuxième point le plus humide de l'Ile, l'amplitude thermique est assez importante et les vents quasi permanents (ci-dessus: la graminée est Pennisetum caffrum, typique de ces milieux).

Quelques espèces végétales s'instalent malgré tout: ici Psiadia callocephala, une astéracées, accompagnée d'un Myosotis de Bourbon en fruit (en second plan, Cynoglossum borbonicum).

09 des sables+Cynoglossum borbonicum

Un criquet et une araignées semblent bien seuls à première vue, au milieu de l'immensité. Pourtant, le silence qui règne à ces altitudes est rompus par des trilles de criquets un peu partout.

10 criquet

11 araignée

 

Les sables et graviers laissent la place aux plaques de laves cordées, gagnées progressivement par les lichens...

J'en profite pour photographier mes compagnons de routes: ma chaussure et le balisage du GR.

12 gr

La végétation reprend, quelques Petit bois de rempart Agauria buxifolia colorent la lande de Branle vert et Branle blanc de leurs fleurs rouges. De la famille des Ericacées, c'est une bruyères de 50cm de haut que l'on trouve jusque dans les laves du volcan!

13 Agauria buxifolia

Le ciel est encore bleu lorsque j'arrive au point de vue. Il est 10h30 et je suis un peu en avance sur mo rendez-vous... Anne et Mahé doivent venir me rejoindre envoiture!

14 fournaise

Benoit

Partager cet article

Published by Naturalistes - dans Les Iles
commenter cet article

commentaires

Olivier 01/02/2013

Le criquet ressemble fort à un Criquet migrateur (Locusta migratoria) sous espèces de la Réunion ?

Benoit 05/02/2013

D'après la seule biblio que j'ai, assez généraliste, ils font référence du genre Anacridium, présent sur ces milieux. Connais tu ce genre, est ce possible?
Sinon, j'ai vraiment du mal à avoir des infos de là où je suis!
(j'attends également mon cours "orthoptère" pour me mettre au point)