Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 13:37
Les sous bois

La grande astrance



Epilobe en épi( avec ses aigrettes, les anciens
 fabriquaient des mèches pour les chandelles.



























Epipactis atrorubens.



























La gorgone( lasiommata petropolitana) fréquente les lisières.
Les gorgones dans l'antiquité changeaient les hommes en pierre d'un seul regard.
Là, pas de problème.





















Le début de l'alpage.

Campanule barbue( ses fleurs sont hérissées de poils)















Arnica montana. Depuis le XII s. il est utilisé pour
résorber les hématomes.
( Attention, il peut être dangeureux)
Epipactis hélléborine


Les gentiane pourpre et jaune.
Si la jaune et connue pour ses vertues apéritive, la pourpre malgré son abondance locale
 et relativement rare dans les Alpes.



Les papillons moiré sont très abondant parmi la profusion de fleurs.( erebia euryale et erebia ligea)




Le haut de l'alpage;
tréfle alpin( trifolium alpinum)
le réglisse des marmottes














Pédiculaire















De nombreux  insectes arpentent ses lieux.
le proscris alpin.


















Les criquets et le magnifique apollon.






















Les hauteurs et les rochers.
Grace au versant exposé plein nord et à la présence d'un torrent, un névé peut persister pendant l'été.
Alors les plantes d'altitude peuvent descendre nous voir.



























primevère farineux                                                                    dryas octopétale



























Pulsatile des alpes.














François

Partager cet article

Repost 0
Published by Naturalistes - dans Botanique
commenter cet article

commentaires

François 19/08/2009 17:21

Quel Bazar pour la mise en page!
Je ferais mieux la prochaine fois.
François